Slovénie

Visiter Ljubljana en 2 jours

Ljubljana est une petite capitale charmante, elle n’a rien à envier aux autres capitales d’Europe centrale ou de l’est. Visiter Ljubljana en deux jours est tout à fait envisageable  pour un week-end ou une première approche. En deux jours, vous pourrez notamment voir le château, la vieille ville, fréquentez les terrasses des pubs et les restaurants pour gouter aux spécialités locales.

Visiter Ljubljana : jour 1 – matin

Ljubljana : la rive gauche et les ponts

La capitale de la Slovénie qui est aussi la capitale verte de l’Europe 2016 à tout pour séduire. Ljubljana n’est pas ce que l’on peut appeler une grande ville comme Paris, Rome ou même Prague, et c’est tant mieux ! Visiter Ljubljana en deux jours se fait facilement à pied, si vous êtes pressé vous pouvez aussi louer des vélos, il y a des pistes cyclables dans toute la ville. Vous constaterez d’ailleurs que les Slovènes sont assez sportifs et aiment la randonnée et le vélo. La capitale slovène compte environ 270 000 habitants.

Commencez la visite de la ville par la place Prešeren, le point central de la ville. Les soirs d’été, il n’est pas rare que des musiciens se donnent rendez-vous là pour mettre un peu d’animation. Toujours animée, sans jamais être bondée, c’est un bon point de départ pour visiter Ljubljana.

Admirez tout d’abord la statue du poète Prešeren et de la muse entrain de lui mettre sur la tête une couronne de laurier. Puis portez votre attention sur les bâtiments qui encerclent la place Prešeren comme l’église des franciscains bâtie au XVIIᵉ et sa magnifique façade rouge rosée de style baroque.

En face de l’église, vous verrez le triple pont, le pont le plus célèbre de la ville œuvre de l’architecte Jože Plečnik qui a imaginé beaucoup de bâtiments Ljubljana. Le triple pont est un pont en pierre, les ponts situés le côté sont plus petits, car destinés aux piétons. Ne le traversez pas tout de suite, remontez plutôt la rive gauche de la Ljubljanica en allant vers le kiosque.

Vous ne pouvez pas visiter Ljubljana sans faire une halte chez le glacier Cacao, le plus connu de la ville. Certains adorent d’autres le trouvent quelconque pour ma part je dirais que cela dépend des goûts, pas les vôtres, mais ceux des glaces ! Personnellement, je trouve celles aux « fruits » bien réussis.

Continuez votre visite de Ljubljana le long de la rivière, vous allez tomber sur le pont des bouchers ou pont de l’amour, c’est celui où les amoureux viennent poser des petits cadenas. Ce pont date seulement de 2010 et est décoré de statues d’un artiste slovène contemporain. Je les trouve, pour ma part, un peu effrayantes.

Poursuivez dans le même sens et vous arriverez devant le second pont le plus célèbre de Ljubljana, le pont aux dragons. Personnellement, j’ai été déçue en le voyant ! Les photos que l’on trouve sur le web nous laissent penser que les dragons, qui ornent les quatre coins du pont, sont plus grands qu’ils ne le sont en vrai. Petite déception donc, mais l’ouvrage reste joli malgré tout.

Ljubljana : la rive droite et le marché

Pour continuer la visite de Ljubljana, traversez le pont aux dragons et repartez vers la place Prešeren tout en restant sur la rive droite. Vous entrez à présent dans le cœur médiéval de la capitale. Dirigez-vous vers la cathédrale Saint-Nicolas, son dôme vert est facilement repérable dans Ljubljana, et n’hésitez pas à faire le tour extérieur de l’édifice avant d’y pénétrer. Vous pourrez notamment voir une « statue » du Christ emmuré avec plusieurs évêques assez surprenante et unique en son genre.

La cathédrale est régulièrement ouverte aux visiteurs donc n’hésitez pas à y pénétrer, vous ne le regretterez pas. Je ne suis pas ce que l’on appelle une amatrice d’églises ou d’édifices religieux en général, mais la décoration intérieure vaut le détour ! C’est de toute évidence la plus belle de Ljubljana. Alors oui, la déco est chargée, mais on ne vous demande pas de faire la même dans votre salon 🙂

En continuant votre visite de Ljubljana en direction de l’eau, vous allez arriver au marché couvert. Faites un tour à l’intérieur, les halles ne sont pas grandes, mais vous aurez ainsi un bon aperçu de la gastronomie locale. Puis sortez sur la place du marché, ici se tient tous les vendredis midi de mi-mars à mi-octobre, l’événement open kitchen.

Plusieurs restaurants de la ville délocalisent leur cuisine ici en extérieur le vendredi midi. Vous trouverez toute sorte de cuisine du pad thaï au bœuf argentin en passant par du végan. Promenez-vous entre les kiosques et faites votre choix ! Une fois servi, allez-vous asseoir sur les marches et dégustez tranquillement votre déjeuner. Pour le dessert, vous trouverez au même endroit des gaufres et plusieurs sortes de gâteaux.

Visiter Ljubljana : jour 1 – après-midi

Ljubljana Grad

Après cette pause déjeuner, reprenez la Ciril-Metodov trg qui devient Mestni trg, pour passer devant la mairie et la fontaine de Robba ou  Fontaine des trois rivières de Carniole qui ressemble beaucoup aux fontaines que l’on peut trouver à Rome, notamment celles de Piazza Navona. Continuez sur cette rue à droite vous pourrez voir le pont des cordonniers et ses célèbres colonnes.

Avancez encore sur Stari trg  jusqu’à voir sur votre gauche une petite ruelle nommée Reber, empruntez-la cette ruelle monte vers le  château de Ljubljana (Ljubljana Grad). À la première intersection prenez la rue à gauche Macja steza. Après quelques efforts, le château est en haut d’une colline, donc ça grimpe pas mal, vous parviendrez enfin à l’entrée du château.

Le château n’est pas très grand, mais il est intéressant de le visiter durant vos deux jours à Ljubljana. Vous aurez une vue imprenable sur  la ville depuis les remparts et la tour d’observation. Le château est ouvert de 9 h à 21 h en été, c’est un endroit très agréable, calme et qui accueille aussi des évènements. Vous pouvez également monter la colline en funiculaire, mais il serait dommage de se priver d’une petite balade dans la vieille ville. L’entrée coûte 7,5 € sans le funiculaire et 10 € avec. Prenez le temps de visiter chaque salle et exposition. Puis redescendez vers la ville par Za ograjami, vous tomberez sur la rue où se trouve la cathédrale.

Les bâtiments de la ville

Continuez votre visite de Ljubljana en rejoignant la place Prešeren et empruntez la Miklosiceva cesta pour admirer quelques-uns des bâtiments de cette rue comme la Banque Coopérative, l’hôtel Union et continuez jusqu’à l’intersection avec Dalmatinova ulica pour jeter un coup d’œil à la maison Bamberg et au bâtiment avec cette tour face à vous. Si vous continuez sur Tavcarjeva ulica, vous remarquerez que pas mal de bâtiments dans les environs ont, eux aussi, une sorte de tour à un des angles.

Pour le dîner, je vous propose de goûter la cuisine de la Gostilna As. Les prix ne sont pas les moins chers de la ville, mais c’est souvent le cas lorsqu’il s’agit de plats à base de poisson. Le service est agréable, pas toujours rapide comme souvent en Slovénie.

Pour vos deux jours de visite à Ljubljana, je vous conseille les appartements hôtel de  Villa Minka. C’est un peu excentré, mais les appartements sont cosys, bien entretenus et l’ensemble est sympathique. De plus, Minka est une hôte vraiment gentille et disponible.

Pour ce deuxième jour de votre voyage en Slovénie, je vous propose de découvrir le quartier de Metelkova, faire un tour en barque sur la Ljubljanica, vous promener dans le parc de Tivoli et découvrir la brasserie Union.

Visiter Ljubljana : jour 2 – matin

Le quartier de Metelkova

Une histoire originale

Vous ne pouvez pas visiter Ljubljana sans voir Metelkova, un quartier à part de la capitale Ljubljana. C’est un quartier autonome qui n’a pas de vrai statut légal, mais inscrit au patrimoine national depuis 2005. À l’origine Metelkova était une caserne militaire austro-hongroise datant du XIXᵉ, qui a failli être détruite en 1993. Elle a été sauvée in extremis suite à l’occupation des lieux. Aujourd’hui, c’est un quartier phare de la culture alternative en Slovénie et en Europe qui abrite des clubs, des bureaux et une auberge de jeunesse.




Que voir / que faire ?

Il vous faudra 15 à 20 minutes de marche depuis le centre pour rejoindre le quartier de Metelkova. L’objectif des personnes qui ont occupé le lieu pour éviter sa destruction était de créer un complexe artistique, et c’est plutôt réussi ! Vous verrez ici de l’art urbain sous toutes ses formes : graffitis, sculptures avec des objets de récupération, façades recouvertes de mosaïques… Chaque centimètre carré de mur est décoré.

Le quartier de Metelkova est calme le matin et festif en soirée. Pour le découvrir, je trouve la matinée plus adaptée. Bien sûr, vous n’aurez pas l’ambiance, mais si vous voulez voir et photographier les graffitis, mosaïques et sculptures, c’est quand même plus pratique quand il fait jour et qu’il n’y a personne. Les soirs de fin de semaine en été, vous pouvez venir boire un verre et aller dans un des clubs du quartier. Il y a souvent des performances que ce soient des concerts, des expos ou des festivals. Une soirée dans le quartier vous permettra de faire connaissance avec des locaux et restera un bon souvenir de votre voyage en Slovénie.

Croisière sur la Ljubljanica 

Vous ne pouvez pas passer à côté d’une croisière sur la Ljubljanica pendant votre visite de la capitale slovène ! C’est comme le bateau-mouche à Paris, mais avec quand même beaucoup moins de monde et des bateaux plus petits. Retournez vers le centre-ville pour aller faire une croisière sur la Ljubljanica.

Il y a plusieurs types d’embarcations, certaines sont plus jolies que d’autres, tant qu’à faire choisissez la barque en bois “Barka Ljubljanica” qui est amarré à l’embarcadère Breg. Vous embarquerez non loin de l’université. La balade dure environ une heure, coûte 8 € et vous permet de découvrir la ville de manière agréable et sans vous fatiguer.

Quand j’arrive dans une ville que je ne connais pas du tout, j’aime en général faire un tour de bus ou de bateau pour situer les principales attractions et monuments. Oui, c’est touristique, mais cela permet vraiment d’avoir une idée de l’éloignement des points d’intérêt et d’ajuster son programme si besoin.

Restaurant le Valvasor

Il est temps d’aller manger ! Dans le centre de Ljubljana, je vous conseille le Valvasor. Les plats sont très bons et bien garnis. Il est temps de vous parler du kosilo. Le kosilo est disponible le midi, c’est le plat des travailleurs. Vous ne le trouverez pas sur la carte et on ne vous le proposera jamais, mais la plupart des restaurants en ont un.

C’est un menu peu cher et assez riche qui comprend en général une soupe en entrée, un plat et un dessert. Ce menu a beau être celui des travailleurs, il n’en est pas moins de qualités. Pour preuve, le jour où nous sommes allés au Valvasor, le plat était un pavé de saumon grillé.

Le service est agréable, rapide et discret. Vous croiserez aussi bien des touristes en voyage en Slovénie comme vous que des locaux en pause déjeuner. Comme dit plus haut, le kosilo est disponible quasiment partout, alors n’hésitez pas à le demander surtout dans les gostilna, les auberges slovènes 🙂

Parc de Tivoli

Après le déjeuner, pourquoi ne pas aller lézarder au soleil dans le parc Tivoli, à moins que vous ne préfériez parcourir ses allées ombragées ? Le parc Tivoli est de loin le plus beau et le plus grand parc de la ville. Cocorico,  il a été dessiné par un Français au XIXᵉ siècle, puis réaménagé par l’architecte le plus célèbre de Slovénie Jose Plecnik. Il s’étend sur 5 km² avec de larges allées, des parterres de fleurs, des fontaines et des statues.

Vous pourrez voir aussi des expositions en plein air, au moment où j’y suis allée l’expo était composée de photos de la Croix Rouge. Attention, les pistes cyclables ne sont vraiment que pour les vélos et les allées sont assez grandes pour ne pas marcher dessus. Lors de votre voyage en Slovénie, vous constaterez que le vélo tient une place importante dans la vie des habitants de Ljubljana.

Brasserie Union

En quittant le parc Tivoli par la sortie sur Celovska cesta, vous tomberez sur la brasserie Union et son musée. Un voyage en Slovénie sans goûter les bières locales ne vaudrait pas le coup d’être vécu lol Mais attendez un peu pour visiter le bar et avec modération évidemment 🙂

Commencez par visiter le musée de la bière. 600 m² dédiés à la bière (oui, la bière est ma seconde passion). Ce qui est mis en avant dans ce musée n’est pas le produit lui-même, mais plutôt la chaîne de production et l’histoire de Pivovarna Union depuis 1864. Pour info, vous trouverez une autre bière en Slovénie, la Lasko issue de la ville du même nom. Les  bières sont des bières blondes et légères. Le musée est plutôt intéressant et pas cher. Dommage qu’il n’y ait pas de dégustation comme dans le musée de la bière de Bruges !

Pour ça, vous avez la brasserie avec le plus long comptoir de Ljubljana avec 20 robinets et tireuses à bière. Pour accompagner votre binouze, vous pouvez aussi manger quelques snacks, mais garder de la place pour le dîner.

Étant fan de sushis, je n’ai pas résisté à l’envie de tester un resto japonais. En périphérie de Ljubljana, vous avez le restaurant Maru. Alors à Ljubljana, les restaurants japonais sont chers et vous ne trouverez pas le même type de formule qu’en France. Il n’en reste pas moins que les plats sont vraiment bons et plus raffinés que chez nous. 

J’espère que cet itinéraire tout prêt pour votre voyage en Slovénie vous aura plut. N’hésitez pas à laisser vos commentaires !

Envoi
User Review
0 (0 votes)
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Articles sur le même thème

Pas de Commentaires

Rédiger un commentaire