Menu
Albanie / Tirana

Visiter Tirana en 3 jours : guide complet dans la capitale albanaise

Visiter Tirana en 3 jours : coucher de soleil sur la capitale albanaise

Tirana, la capitale de l’Albanie, a été influencée par une multitude de cultures pendant des siècles. 

C’est une ville parfaite pour une escapade d’un week-end. Vous pouvez y admirer des attractions des périodes arabe et ottomane construites à côté de bâtiments chrétiens et de style occidental.

Voici tous mes conseils pour organiser un itinéraire de 3 jours à Tirana.

Visiter Tirana en 3 jours : jour 1

  • Distance parcourue : 3,8 km
  • Lieux visités : Place Scanderbeg, Tour de l’Horloge, Musée National d’Histoire, Mosquée Et’hem Bey, Cathédrale de la Résurrection du Christ, Pyramide Hoxha et avenues Deshmoret et Kombit, Quartier Blloku
  • Où manger : Déjeuner au Pazari i Ri, Dîner au Restaurant Piceri Era ‘Blloku’

1. Place Scanderbeg et Tour de l’Horloge

Commencez ce voyage dans la capitale albanaise par la place Scandreberg, le cœur de la ville ! Entourée des principales attractions de Tirana, c’est aussi un site historique important. Certains des événements les plus significatifs et les plus tragiques de la ville s’y sont déroulés.

Admirez la beauté de la place et dirigez-vous vers la Tour de l’Horloge. Montez au sommet de la tour, l’un des principaux monuments de la ville. Veillez à arriver peu après l’heure d’ouverture pour éviter les longues files d’attente à l’entrée. 

Une fois les 90 marches franchies, vous pourrez atteindre le sommet et admirer une vue splendide sur toute la vieille ville.

Prenez une photo devant le panneau « I Love Tirana » : situé devant le Palais de la Culture, c’est l’un des souvenirs incontournables de votre voyage dans la capitale albanaise.

2. Musée national d’histoire

La place Scanderbeg abrite également le musée national d’histoire, le plus grand et le plus important du pays. C’est une visite incontournable, qui vous prendra le reste de la matinée.

Inauguré en 1981, il est facilement reconnaissable grâce à la grande mosaïque qui orne sa façade. 

À l’intérieur, vous pourrez découvrir l’histoire de l’Albanie à travers une collection de quelque 3 600 objets. Ne ratez pas la section consacrée à la période communiste de la ville, avec d’importants témoignages photographiques.

Arrêt déjeuné au marché : derrière la place Scanderbeg se trouve le marché Pazari i Ri, avec des étals de toutes sortes et des endroits où déguster des plats typiquement albanais. Arrêtez-vous ici, au milieu des saveurs et des couleurs des recettes traditionnelles.

3. Mosquée Et’hem Bey et cathédrale de la Résurrection du Christ

Poursuivez votre découverte des principales attractions autour de la place Scanderbeg, en visitant en début d’après-midi deux des plus importants lieux de culte de Tirana. 

La première étape est l’Et’hem Bey, la mosquée de la ville. Il n’y a pas vraiment d’heures d’ouverture. Cependant, elle est fermée au public pendant les heures de prière. 

Elle vaut la peine d’être visitée de l’extérieur, car c’est le lieu de culte islamique le plus important et le plus beau d’Albanie, ainsi que l’un des bâtiments les mieux conservés du pays.

À quelques minutes de marche de la mosquée se trouve la cathédrale de la Résurrection du Christ, le troisième plus grand lieu de culte orthodoxe au monde. 

Le dôme central atteint une hauteur impressionnante de 32 mètres, tandis que le clocher dépasse les 40 mètres. 

Ne manquez pas l’intérieur, décoré de précieuses et magnifiques mosaïques représentant des moments historiques et religieux.

Règles de visite : comme il s’agit de lieux de culte, il est important de respecter les règles de la religion. Dans la mosquée, il faut se déchausser avant d’entrer et les femmes doivent se couvrir la tête et le corps. Dans la cathédrale, il n’est pas possible d’entrer en portant des débardeurs ou des shorts, assurez-vous d’avoir toujours un sweat-shirt avec vous.

4. Pyramide Hoxha et Bulevardi Deshmoret et Kombit

Après avoir visité la cathédrale, traversez la rivière Lana et faites une courte promenade d’environ 10 minutes jusqu’à la pyramide de Hoxha, l’un des symboles les plus controversés de Tirana. 

Cette pyramide rappelle la période communiste et a été construite à la demande de la fille du dictateur Enver Hoxha, pour servir de lieu de repos à son père. 

Aujourd’hui, elle est en cours de rénovation et abritera bientôt un centre technologique pour les jeunes qui servira de cadre à de nombreux événements.

Enfin, après avoir pris une photo et fait sonner la cloche de la paix près de la pyramide, promenez-vous sur Bulevardi Deshmoret et Kombit, le boulevard le plus célèbre de la ville. Regorgeant de boutiques et de clubs, c’est l’endroit idéal pour prendre un verre ou faire du shopping à la recherche du souvenir parfait.

Passez la soirée dans le quartier de Blloku, le plus jeune et le plus animé de Tirana. Profitez de la vue depuis le Sky Bar, un endroit doté d’une terrasse sur le toit, où une bière coûte en moyenne 200,00 ALL (1,60 €). Poursuivez la soirée dans les nombreux clubs du quartier, comme l’emblématique Radio Bar Tirana, l’un des plus célèbres de la capitale.

Autres publications sur Tirana

Visiter Tirana en 3 jours : jour 2

  • Distance parcourue : 1,9 km
  • Lieux visités : Cathédrale St Paul, Parc Rinia, Bunk’Art 2, National Art Gallery ou le musée House of Leaves.
  • Où manger : Déjeuner à Oda, un restaurant de cuisine albanaise traditionnelle, Dîner au restaurant The Rooms.

1. Cathédrale Saint Paul et Parc Rinia

Cette deuxième journée sera consacrée à l’art et à l’histoire. 

Commencez la matinée par la visite de la magnifique cathédrale Saint-Paul, l’un des édifices religieux les plus modernes de la ville. 

C’est un lieu très particulier, à l’architecture extrêmement moderne ! Les formes utilisées sont le triangle et le cercle, symbolisant respectivement la Trinité et l’Éternité de Dieu.

Après votre visite, qui ne vous prendra qu’une dizaine de minutes, rendez-vous au parc Rinia, le petit poumon vert de la vieille ville. Promenez-vous dans ses allées, admirez la vue sur la ville et cherchez le panneau coloré « Tirana » pour prendre une photo.

Arrêtez-vous au Complexe Taïwan : l’un des lieux les plus fascinants de Tirana, situé à l’intérieur du parc. Il s’agit d’un complexe plein de clubs. Vous pouvez y prendre un café entouré de belles fontaines et d’une vue imprenable sur le parc et la ville.

2. Bunk’Art 2

La seconde partie de la matinée est consacrée à la visite d’un lieu pour le moins particulier, Bunk’Art 2.

Il faut savoir qu’en Albanie, y compris à Tirana, pendant la dictature de Hoxha, on a construit des bunkers invisibles qui auraient sauvé le dictateur, sa famille et ses fonctionnaires en cas d’attaque atomique. 

À Tirana, deux d’entre eux ont été transformés en musées, dont le Bunk’Art 2 au centre-ville, ouvert en 2016. En visitant ce bunker, situé derrière la Tour de l’Horloge, vous pourrez découvrir l’histoire communiste de l’Albanie, y compris ses moments les plus sombres.

Si vous ne vous sentez pas à l’aise dans un bunker : envisagez une alternative, cette visite n’est certainement pas pour tous. Vous pouvez, par exemple, passer quelques heures en plein air dans le Grand Parc de Tirana, surtout si vous voyagez avec des enfants. Vous y trouverez le jardin botanique, le zoo, le Tirana Luna Park et bien d’autres activités à faire.

3. Après-midi au musée : Galerie nationale d’art ou Maison des feuilles

Pour l’après-midi, je vous recommande de visiter l’un des nombreux musées de la ville. Si vous aimez l’art, vous ne pouvez pas manquer la Galerie Nationale. Si, au contraire, vous voulez en savoir plus sur le passé communiste et les services secrets, je vous conseille la Maison des feuilles.

La Galerie Nationale : ce musée est considéré comme l’exposition nationale la plus importante. Il abrite plus de 4 000 œuvres, avec des sections consacrées uniquement aux artistes nationaux. Un véritable voyage dans l’histoire du pays à travers l’art.

La Maison des Feuilles : c’est le musée des services secrets albanais. Lieu chargé d’histoire, il fut également le siège de la Gestapo nazie pendant la Seconde Guerre mondiale, puis la base des services d’enquête de l’Albanie socialiste. Vous pourrez y découvrir tous les instruments utilisés par la police secrète, tels que des microphones, des magnétophones, des caméras et bien d’autres choses encore.

Passez également cette soirée à Blloku. Les bars ne manquent pas, et si vous avez passé la première soirée au Radio Bar Tirana, il est temps de découvrir tous les autres bars. Pour une atmosphère élégante et de bons cocktails, choisissez le Pepper Lounge, pour de bonnes bières, le Cheers Irish Pub, et pour des soirées tardives, le Hemingway est une véritable institution avec une clientèle cosmopolite.

Visiter Tirana en 3 jours : jour 3

  • Distance parcourue : 10 km
  • Lieux visités : Bunk’art 1, Parc national du Mont Dajti
  • Où manger : Déjeuner à Ballkoni Dajtit, Dîner à Artisan Vila

1. Bunk’art 1

Dernier jour à Tirana, nous quittons le centre pour découvrir les environs immédiats. 

La première étape est le Bunk’art 1, le premier bunker à avoir été transformé en musée. Il est situé à environ 5 km du centre, près de la station du funiculaire du mont Dajti. Il est accessible depuis le centre par la ligne bleue de bus de la place Scanderbeg jusqu’à l’arrêt Teleferiku.

Le Bunk’art 1 s’étend sur cinq étages et compte 106 pièces, dont les chambres du dictateur. Ces dernières étaient destinées à protéger le dictateur, sa famille et ses collaborateurs en cas d’attaque nucléaire. 

Aujourd’hui, il a été transformé en musée racontant l’histoire du communisme en Albanie, et vous découvrirez également la vie quotidienne sous la dictature.

2. Parc national du Mont Dajti

Pour le déjeuner, rejoignez la station de départ du funiculaire vers le sommet du Mont Dajiti. Elle se situe à moins de 10 min de marche de Bunk’art.

Le parc national du mont Dajiti est également un endroit très prisé des habitants de la ville. Ici, vous pouvez vous détendre loin de la circulation et du chaos de Tirana et passer un après-midi entier au milieu de la nature. 

Une fois arrivé au sommet, arrêtez-vous d’abord pour déjeuner dans l’un des nombreux restaurants locaux. Puis commencez à explorer la zone, avec ses sentiers, ses activités et ses terrasses panoramiques. 

La montagne est appelée le balcon naturel de Tirana. Vous trouverez également un parc d’aventure, un centre de sports extrêmes comme le parapente et un terrain de paintball.

Déjeuner avec vue : dès que vous atteignez le sommet, arrêtez-vous pour déjeuner au restaurant Ballkoni Dajtit, situé juste à côté de la station du funiculaire. Demandez une table près de la grande fenêtre et vous pourrez déguster des plats traditionnels tout en admirant le paysage unique.

3. Après-midi shopping

Pour votre dernier jour à Tirana, pensez à acheter des souvenir. Pour cela, je vous conseille plusieurs endroits.

Le grand centre commercial du centre-ville est le Toptani Shopping Center. Il n’a rien à envier à nos centres commerciaux. C’est également ici que je vous recommande d’acheter votre carte SIM albanaise au comptoir One, au premier étage.

À l’extérieur, vous trouverez les murailles de l’ancien château qui abrite aujourd’hui des boutiques et des restaurants. Vous pouvez acheter vos souvenirs ici.

Enfin, le marché de la capitale, Pazari i Ri, est un excellent choix pour les spécialités culinaires albanaises

3/5 - (2 votes)

Soyez le premier à commenter

    Laisser un commentaire