Que faire à Split ?
Croatie

Que faire à Split ? Top 10 des choses à voir à Split en Croatie

Beaucoup considèrent Split comme une ville de passage, où l’on ne reste que quelques heures en attendant son bateau pour les îles croates. Mais la deuxième plus grande ville de Croatie est prête à surprendre les visiteurs. Son atmosphère vibrante, typiquement méditerranéenne, son littoral cristallin, mais surtout le charme de son centre historique vous séduiront.     

Parmi les lieux les plus évocateurs, il y a l’incroyable Palais de Dioclétien, autrefois résidence prestigieuse voulue par l’un des derniers empereurs romains. Aujourd’hui, c’est le cœur de l’ancienne ville, il enchante les touristes avec le blanc intense de ses bâtiments et l’incroyable beauté de ses monuments. Mais Split n’est pas seulement histoire et culture. Pour ceux qui veulent passer des vacances à la mer, vous trouverez, sur la côte de cette belle ville du centre de la Dalmatie, de magnifiques plages de sable fin, des criques cachées et une mer aux couleurs extraordinaires. 

Si vous prévoyez de vous arrêter à Split quelques jours, profitez de l’occasion pour explorer ses environs. Vous découvrirez ainsi Trogir, la forteresse de Klis et Salona, le plus grand parc archéologique de Croatie.  

Passons donc au top 10 choses à faire et à voir absolument à Split pendant un week-end ou des vacances.

numéro 1 à Split

Le palais de Dioclétien

Le Palais de Dioclétien est l’une des merveilles artistiques, historiques et culturelles de la ville de Split. Il représente l’un des héritages les plus importants de la Rome antique et l’un des monuments les mieux conservés de l’architecture romaine. Comme son nom l’indique, c’est la prestigieuse résidence de Dioclétien, l’un des derniers grands empereurs romains, construite au IVe siècle.  

Dioclétien n’a pas rechigné à la dépense. Il a décidé de faire construire son palais avec la pierre blanche de l’île de Brac et a fait venir du marbre d’Italie et de Grèce. Les sphinx et les colonnes viennent directement d’Egypte. Son souhait était d’abdiquer à cause de sa maladie, et de se retirer dans un palais.  

Ce qui était un véritable palais impérial n’est aujourd’hui ni un musée, ni un palais, mais une sorte de ville dans la ville. Vous trouverez ici le cœur battant de Split. A l’intérieur des murs, il y a 220 bâtiments habités par environ 3000 personnes. Visiter le palais de Dioclétien aujourd’hui, c’est s’immerger dans une citadelle entourée de murs au charme millénaire. Citadelle traversée par un enchevêtrement de ruelles, des places pittoresques, des vestiges de monuments, d’églises et de temples construits à la demande de l’empereur Dioclétien. 

Le palais est accessible sur quatre côtés, à travers quatre portes imposantes dont les noms sont inspirés par quatre métaux : Porte d’Or, Porte de Bronze, Porte d’Argent et Porte de Fer. Une curiosité : devant la porte or, faite une pause pour admirer l’imposante statue de Grégoire de Nona, œuvre du sculpteur croate Ivan Mestrovic. Selon la légende, toucher l’orteil gauche de la statue (visiblement plus poli compte tenu du frottement continu des touristes) porterait chance et assurerait un retour à Split.

Il y a beaucoup d’endroits que je vous conseille de voir dans les ruelles du Palais de Dioclétien. Parmi les plus significatifs : le Péristyle, le véritable cœur de la ville, caractérisé par une fascinante colonnade romaine dans laquelle l’empereur rencontrait ses sujets. A voir aussi, le beau sphinx, qui est venu directement d’Egypte au cours du Ve siècle. Visitez aussi la splendide cathédrale de Saint Domnius, ou l’ancien mausolée de Dioclétien, transformé en cathédrale au VIIe siècle par le premier évêque de Split. Le temple de Jupiter, parfaitement conservé, a également été converti en baptistère de la cathédrale. A voir également, le vestibule, une grande pièce avec un dôme ouvert sur le ciel, qui était l’entrée des salles impériales. Ou encore les souterrains du palais qui servaient autrefois d’entrepôts. Ils abritent aujourd’hui un marché aux souvenirs et sont un point d’accès au front de mer de la ville.

numéro 2

La cathédrale de Split

Située au cœur du Palais de Dioclétien, au sein du Péristyle, la cathédrale de Saint Domnius se distingue de façon impressionnante. Symboliquement, elle représente la fusion entre le paganisme et le Moyen Âge chrétien, puisqu’elle se trouve dans le bâtiment qui était autrefois l’ancien mausolée de Dioclétien, persécuteur du christianisme.  

Les restes de l’empereur, décédé en l’an 311, ont été conservés à l’intérieur de la cathédrale. Les chrétiens, cependant, ont détruit le mausolée et l’ont transformé, au Ve siècle, en une église dédiée aux martyrs Saint Domnius (saint patron de la ville) et Saint Anastasius.  

La structure de la cathédrale conserve encore son plan octogonal caractéristique et la colonnade originale de 24 colonnes. Plus tard, entre le XIIe et le XVe siècle, le clocher romain a été érigé, détruit, puis reconstruit en 1908. Montez en haut du clocher pour admirer le panorama sur la ville de Split. Vous y apprécierez encore plus le blanc des ruelles et des maisons qui contraste avec le bleu de la mer. A l’intérieur de la cathédrale, vous pourrez admirer la chaire romane, une frise où sont sculptés les visages de Diolétien et de sa femme, le trésor de la cathédrale et l’autel de Sant’Anastasio

numéro 3

Riva, le front de mer

La Riva est le nom donné au front de mer de Split. Une promenade élégante et moderne d’environ 250 mètres de long qui est aujourd’hui l’endroit le plus animé de la ville. Elle offre en plus une vue spectaculaire sur la côte adriatique.  

Comme dans les plus belles villes méditerranéennes, cette promenade se caractérise également par une succession de palmiers, des parterres de fleurs, des bancs sur lesquels passer des moments de détente en admirant la mer. Vous trouverez aussi une série de bars et restaurants, où les locaux et les touristes aiment prendre le petit déjeuner ou siroter des boissons au coucher du soleil. Une longue avenue pittoresque, très animée de jour comme de nuit. La Riva a été rénovée en 2005 précisément pour donner vie à un espace public où sont également organisés des fêtes, des événements culturels ou sportifs.  

Mais la Riva est aussi un lieu magique pour une autre raison. Elle est bordée, sur le côté intérieur, par le monumental Palais de Dioclétien. De la Riva, vous pouvez, en effet, admirer le célèbre palais de l’extérieur et traverser la Porte de Bronze, l’une des principales voies d’accès au centre romain historique de Split.     

numéro 4 : le parc Marjan

Parc Marjan à Split

Le parc Marjan est le poumon vert de Split. Cette réserve naturelle se situe sur une colline surplombant la mer. Les habitants de Split aiment se promener dans les bois, les forêts de pins, et parcourir les chemins à la recherche de chapelles médiévales et de panoramas. 

Ce sont les habitants de Split eux-mêmes qui ont contribué à la naissance du parc. Ils ont commencé à planter des pins sur le mont Marjan en 1852. Ils ont ainsi transformé une zone du territoire aride en une grande oasis de verdure, loin de l’agitation urbaine. Depuis l’endroit accueille aussi un zoo, trois musées et de nombreuses pistes cyclables

En haut de la colline, une vue incroyable sur la ville de Split vous attend. Il y a, en effet, trois points panoramiques à différentes hauteurs : 125, 148 et 178 mètres au-dessus du niveau de la mer. Vous pouvez voir la vieille ville, avec le palais de Dioclétien, le clocher et la Riva, la côte de Split avec les îles qui l’entourent, la riviera Kaštela avec les villes de Solin et Trogir, et la chaîne de montagnes Dinara.

Pour ceux qui souhaiteraient se baigner, en descendant la colline, vous pouvez atteindre quelques plages rocheuses: Ježinac, faite de galets, et les plages de Kaštelet et Kašjuni, entouré par une forêt de pins.

numéro 5

Les marchés de Split

Si vous voulez voir la vie quotidienne d’une ville, rien de mieux que ses marchés. A Split, il y a deux marchés à ne pas manquer : le marché aux poissons et le Pazar, également connu sous le nom de green market.  

Le marché aux poissons de la ville a pour particularité est d’être situé à l’intérieur d’un palais de style sécessionniste construit il y a plus de 120 ans. Sur les étales de la peškarija, comme l’appellent les croates, des espèces typiques de la mer Adriatique comme les maquereaux, vivaneaux, bars, sardines, homards, et mollusques. Le marché aux poissons est considéré comme l’endroit où réside l’esprit de la ville.  

Pazar est le marché typique des fruits et légumes, également populaire auprès des touristes pour sa proximité avec le Palais de Dioclétien. L’atmosphère y est vraiment unique. Ce marché, chaotique et coloré, représente le cœur de Split. Vous pouvez sentir l’atmosphère authentique de la Dalmatie et de la Méditerranée, grâce aux bruits, aux voix, aux couleurs, et aux odeurs de fruits et légumes frais.

que faire a SPlit ? numéro 6, le quartier Veli Varos

Veli Varoš 

Veli Varoš est un des quartiers les plus anciens de Split. Il date du Moyen Âge et se situe en dehors de la citadelle. Ce quartier regorge d’exemples d’architecture populaire bien conservée. Veli Varoš doit être visité en plusieurs fois. Une première balade peut vous mener au Premier Belvédère d’où la vue sur les toits de la ville s’offre à vous. Parmi les monuments architecturaux les plus célèbres, l’église Saint-Nicolas, datant du XIe siècle. Vous trouverez aussi les églises de Notre-Dame de Soca, Sainte Croix et Saint François dans ce quartier populaire. Jusqu’à récemment, Veli Varoš était un quartier populaire où les pêcheurs de Split vivaient humblement. Aujourd’hui, certaines de ses maisons ont été transformées en Airbnb. Il n’en reste  pas moins qu’il est agréable de s’y promener loin de la foule de la citadelle.

numéro 7

La Galerie Meštrović à Split

Si vous voulez vous immerger dans le monde de l’art croate, je vous recommande de visiter la Galerie Meštrović. Elle est dédiée au sculpteur croate le plus célèbre des années 1900, Ivan Meštrović, dont les statues sont dispersées dans toute la ville. Parmi les plus connues, il y a la statue de Grégoire de Nona, située en face de la Porte d’Or du Palais de Dioclétien, dont le célèbre orteil doré semble porter chance à ceux qui le touchent. 

La galerie Meštrović est le musée le plus visité de Split et est située au pied de la colline de Marjan, avec une vue imprenable sur la mer. Le musée, fondé en 1952, se trouve dans un magnifique bâtiment choisi par Meštrović lui-même comme résidence privée. Le bâtiment est tellement beau et particulier qu’il est considéré comme une œuvre d’art.  

A l’intérieur du musée, structuré sur trois niveaux, vous pourrez admirer la plus grande collection d’œuvres du sculpteur. Vous y verrez des statues, des bronzes, et découvrirez les splendides salles qui étaient autrefois la villa de l’artiste. Les salles sont encore meublées avec de meubles et d’objets originaux. La promenade dans les jardins vaut le détour elle aussi. Promenez-vous en admirant les statues du sculpteur entouré de verdure et de la mer Adriatique en arrière-plan.  

Le billet pour le musée comprend également une visite au Kastelet adjacent, la forteresse achetée et restaurée par Meštrović, où 28 bas-reliefs en bois dédiés à la vie du Christ sont conservés.

numéro 8 sur 10 : le musée archéologique de Split

Le Musée Archéologique de Split

Pour en savoir plus sur le passé romain de Split, et admirer artefacts et autres œuvres d’art, il n’y a qu’un seul endroit où aller, le musée archéologique.  

Le musée archéologique de Split a été fondé en 1820, ce musée est l’un des plus anciens de Croatie. Il est également considéré comme le plus important, étant donné la riche collection de découvertes de l’époque romaine. La plupart des artefacts exposés proviennent du Palais de Dioclétien, mais aussi des fouilles de Solin, ancienne ville romaine.  

Dans le musée archéologique de Split, vous pourrez admirer de nombreux objets sacrés et profanes de différentes époques tels des témoignages du Néolithique et de l’Âge de Bronze, des céramiques hellénistiques, de nombreuses sculptures inspirées de la mythologie des Illyriens, des sarcophages chrétiens anciens et médiévaux, des inscriptions, des pierres tombales, des statues en verre et ivoire, et une mosaïque représentant le mythe d’Orphée. A l’étage se trouve une grande bibliothèque avec 30 000 livres sur l’archéologie et l’histoire de la Dalmatie.  

numéro 9

Les plages de Split

Ceux qui choisissent Split comme destination de vacances d’été peuvent aller à la découverte des belles plages de la ville et des alentours. Les fonds marins peu profonds de la côte et les eaux calmes et cristallines rendent les plages de Split très appréciées surtout par les familles avec enfants.

La plage de Split la plus populaire est la plage de Bacvice, à seulement 1 km du centre. C’est une plage de sable fin avec de l’eau transparente et très basse, où presque tout le monde joue au picigin. Un jeu croate typique dont la principale règle est de garder une balle dans les airs sans jamais la laisser tomber dans l’eau. Bars, pizzerias et night clubs animent la plage jusqu’en fin de soirée. 

La plage de Firule est également très appréciée par les familles parce qu’elle est située dans une baie cachée à l’abri des courants et se caractérise par du sable fin et une mer transparente. 

Si vous préférez les galets et les rochers il y a des plages au pied du mont Marjan comme la plage de Kasjuni dans une baie tranquille baignée par une mer turquoise ; la plage de Kastelet avec de très petites pierres, appréciée surtout par les jeunes car il y a des bars qui diffusent de la musique toute la journée jusqu’à ce qu’elle se transforme en véritables discothèques extérieures. 

La plage de Znjan, à 5 km de Split, est très populaire auprès de ceux qui recherchent des plages équipées qui offrent de multiples services, y compris de grands parkings, bars et restaurants. C’est la plus grande plage de Split, elle aussi baignée par une mer cristalline.     

Que faire à Split : Trogir, Kils, Kastela et Solin

Les environs de Split : Trogir, Kastela, la forteresse de Kils et Solin

Split est un excellent point de départ pour de courtes excursions non loin de la ville. La plus belle est certainement Trogir, un village enchanteur au charme millénaires dont le centre historique, entouré d’imposants murs médiévaux, se dresse sur une petite île reliée au continent par un pont. Classé au patrimoine mondial de l’Unesco grâce à son riche patrimoine de bâtiments de style roman et renaissance, Trogir enchante des centaines de visiteurs chaque jour par sa beauté. La splendide cathédrale de Saint Laurent est un témoignage fascinant du roman vénitien. Et ses rues pittoresques donnent le sentiment de voyager dans le temps. Ce n’est pas un hasard si Trogir est aujourd’hui considéré comme la ville romano-gothique la mieux préservée d’Europe centrale. Ses plages sont également intéressantes à découvrir. Les plus belles sont situées sur l’île de Ciovo, comme celle d’Okrug Gornji, sur la côte est, un long croissant de galets blancs et de mer turquoise, qui s’étend sur plus de 2 km.  

Entre Split et Trogir se trouve Kastela, une ville composée de sept villes portuaires, chacune porte le nom d’un château : Stafilic, Novi, Stari, Luksic, Kambelovac, Gomilica et Sucurac. Ces forteresses ont été construites entre le XVe et le XVIe siècle pour se défendre contre la menace d’une invasion ottomane. Mais les Turcs ne sont jamais arrivés et aujourd’hui vous pouvez admirer ces beaux bâtiments qui caractérisent les villages et les criques. Si vous n’avez pas le temps de tous les visiter, attardez-vous sur Kastel Luksic, où se trouve le château le mieux préservé ouvert au public.  

Les fans de Game of Thrones pourront visiter la forteresse de Klis, où certaines scènes de la célèbre série télévisée ont été filmées, notamment celles se déroulant à Mereen. Klis dérive du clavis latin, ou « clé », probablement parce que ce lieu a représenté pendant des siècles le principal accès à la Dalmatie pour de nombreuses populations, telles que les Illyriens, les Turcs et les Vénitiens. Et ceux qui ont réussi à en prendre possession ont également régné sur Split. Aujourd’hui encore, la forteresse représente symboliquement un lien entre la Bosnie et la côte, entre les terres et la côte. Du haut de la forteresse, vous pourrez profiter d’une vue imprenable sur Split, Solin et les îles de Brač, Šolta, Hvar et Vis.  

Faites aussi une excursion dans la ville de Solin, autrefois capitale de la province romaine de Dalmatie, où vous pourrez visiter le plus grand parc archéologique de Croatie. Dans ce lieu, où selon la légende l’empereur Dioclétien est né, vous pourrez admirer les découvertes anciennes de l’époque romaine, y compris des sarcophages sculptés avec des scènes mythologiques gréco-romaines, des vestiges de la cathédrale proto-chrétienne, et ceux d’un immense amphithéâtre.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Articles sur le même thème

Pas de Commentaires

Rédiger un commentaire