Australie

Que faire à Sydney : le top 17 des choses à faire et des attractions

On l’oublie souvent, mais Sydney n’est pas la capitale de l’Australie. Sydney est la plus grande ville du pays des kangourous et l’une des destinations les plus intéressantes au monde. Surplombant une magnifique baie et encadrée par des parcs verdoyants, c’est une ville ensoleillée habitée par des personnes qui savent incontestablement profiter de la vie.

Vous prévoyez un voyage en Australie ? Voici ce qu’il faut voir à Sydney, avec des conseils sur les meilleures attractions et choses à faire !

1 – Opéra de Sydney

Que faire à Sydney ? Visiter l'opéra

Conçu par l’architecte danois Jorn Utzon avec ce design futuriste en forme de coquillage et inauguré en grande pompe en 1973, l’Opéra est un chef-d’œuvre de l’expressionnisme moderne. Il est devenu un des monuments du patrimoine mondial de l’UNESCO en 2007.

Situé dans la baie de Sydney, il fait partie des attractions les plus visitées d’Australie, et surtout par des touristes qui ne sont pas forcément intéressés par l’opéra et le ballet. La caractéristique de ce design extérieur est qu’il n’a pas de façade principale, car l’architecte voulait que son chef-d’œuvre soit beau sous tous les angles.

À l’intérieur, il comporte deux grandes salles, la salle de concert et le théâtre d’opéra. Le premier peut accueillir environ 2 700 personnes, et c’est là que se trouve le grand orgue de 10 500 tuyaux, qui a été installé en 1979. En outre, l’Opéra dispose de plus de 1 000 salles de concert et autres salles, et présente chaque année un calendrier de plus de 2 000 représentations comprenant des ballets, des concerts, du théâtre et des comédies.

2 – Jardin botanique royal

Particulièrement adapté aux amoureux de la nature, le Royal Botanic Gardens offre une vue imprenable sur l’Opéra et la baie, un endroit idéal pour un agréable pique-nique ou une promenade.

Les parcs publics ne manquent pas à Sydney, et les jardins botaniques royaux en sont un excellent exemple, avec 30 hectares de parc public et une incroyable variété de plantes indigènes répertoriées au XIXe siècle par le botaniste Charles Fraser. Au cours d’une agréable promenade dans les belles prairies fleuries, il n’est pas rare de tomber sur les œuvres d’art exposées dans les jardins.

C’est un excellent moyen de s’éloigner de l’agitation de la ville et de profiter d’une journée tranquille, peut-être en mangeant un morceau dans le restaurant du parc et en faisant des achats dans la boutique de souvenirs.

3 – Tour de Sydney

Avec ses 309 mètres de haut, c’est le plus haut bâtiment de la ville. Équipé de 3 ascenseurs et de 1 504 marches depuis la base jusqu’au pont d’observation, il dispose d’une plateforme d’observation à 250 m de hauteur d’où l’on peut admirer la ville et profiter d’un splendide panorama.

La vue peut être encore plus impressionnante si vous montez sur le toit avec le Skywalk, où vous pouvez regarder un film 4D Experience qui offre une vue à vol d’oiseau. A ne pas manquer, le restaurant panoramique au sommet.

Monter au sommet au coucher du soleil : le moment idéal pour monter sur cette tour est le coucher du soleil, lorsque le soleil se couche sur la baie et que la ville commence à s’illuminer. Outre l’observatoire, la tour abrite deux restaurants tournants qui offrent des vues incroyables. Pour économiser sur l’entrée, achetez le Sydney Attraction Pass, qui comprend la tour et d’autres attractions.

4 – Zoo de Taronga

Que faire à Sydney ? Visiter le zoo de Taronga
Les girafes ont définitivement la plus belle vue sur la baie de Sydney

Après le Sea Life Aquarium, le Taronga Zoo est la structure qui abrite le plus grand nombre d’animaux à Sydney, avec plus de 2 600 spécimens vivant sur environ 21 hectares.

Le zoo est divisé en huit zones. Chacune abritant des espèces présentes dans différentes parties du monde, simulant leurs habitats naturels. Il s’agit d’un endroit éducatif qui permet de s’approcher des sympathiques habitants de l’Australie.

Le Wild Ropes est un sentier de 90 minutes à travers les arbres qui vous permet de voir des animaux et des paysages tout en marchant sur des passerelles, des tubes et des échelles, tous en bois bien sûr ! Et pour ceux qui veulent dormir à l’intérieur du zoo, il existe un camping intérieur qui offre bien plus qu’une simple nuit sous la tente ! Pour une expérience complète, nous vous recommandons d’opter pour le forfait croisière portuaire, zoo de Taronga et Sky Safari.

5 – Bondi Beach

Que faire à Sydney ? Aller bronzer sur la plage de Bondi

À quelques kilomètres du centre de Sydney, accessibles en bus, se trouvent plusieurs plages mais la plus célèbre est Bondi (Bondi Beach ou Bondi Bay). Elle tire son nom d’un ancien mot aborigène qui signifie « bruit de l’eau qui se brise sur les rochers ».

Caractérisée par environ un kilomètre de sable bordé par deux falaises, elle offre aux baigneurs une parfaite atmosphère de surf dans le plus pur style australien. En été, vous pouvez apercevoir des nageoires de baleine, des dauphins ou même des pingouins. C’est l’endroit idéal pour s’essayer au surf. Nous vous suggérons de prendre une leçon de surf de 2 heures.

Mais si vous voulez vous baigner en toute sécurité sans craindre les requins et les vagues, sachez qu’ici, comme ailleurs, il existe plusieurs piscines océaniques creusées dans la roche et d’aspect naturel grâce à l’eau de mer.

6 – Aquarium Sea Life

Une ville comme Sydney, qui vit en contact étroit avec la mer, ne pouvait manquer de posséder l’un des plus grands et des plus beaux aquariums du monde, comme le SEA LIFE Aquarium. Ouvert au public en 1988, il comprend 5 habitats marins et plus de 10.000 animaux marins d’environ 700 espèces différentes.

La beauté de cet endroit réside dans le fait que vous êtes entouré de bassins. Il y en a partout sur les côtés, sous vos pieds. Il y a même deux grands bassins que l’on traverse par des tunnels vitrés, où l’on semble marcher accompagné de requins et de raies. Vous y verrez notamment des dugongs, des méduses lunaires, des hippocampes et des poissons clowns.

Passez la ligne et… Plongez dans un bassin à requins – c’est l’une des attractions les plus visitées, et vous pourriez perdre une heure dans la file d’attente pour les billets. Le mieux est d’acheter votre billet en ligne avec une option « skip-the-line ». De plus, l’aquarium est pratiquement rattaché au Wild Life Sydney Zoo, vous pouvez donc les visiter le même jour, surtout si vous voyagez avec des enfants.

La plongée avec les requins est une expérience incroyable mais un peu « chère ». Vous pouvez plonger dans un bassin rempli de requins taureaux accompagné de personnel de l’aquarium… sans barrière de protection ! 

7 – Parc des Blue Mountains

Que faire à Sydney ? Découvrir les Blue Mountains

Le parc national des Blue Mountains vous fera tomber amoureux des teintes bleues à l’horizon de cette zone classée au patrimoine mondial. Il abrite d’immenses hectares de forêts, de chutes d’eau et de formations rocheuses naturelles épargnées.

En plus de la végétation, ce parc offre aux visiteurs l’expérience de vivre en contact étroit avec la faune locale. Le parc est également si grand qu’il est possible d’y pratiquer de nombreuses activités, des promenades à vélo aux séances de trekking à couper le souffle, entrecoupées d’une halte dans l’une des aires de pique-nique ou l’un des restaurants du parc.

Ne ratez pas le meilleur – ces montagnes couvrent une superficie de plus de 11 000 kilomètres carrés et les explorer dans leur intégralité demande du temps, des efforts et de l’argent. Pour être sûr de voir les points forts, qui ne sont pas forcément les plus touristiques, nous vous recommandons le circuit en bus Blue Mountains Explorer avec le pass Scenic World depuis Katoomba (facilement accessible depuis Sydney en train). Vous pouvez également opter pour un circuit tout compris au départ de Sydney.

8 – Pont du port de Sydney

Harbour bridge est l’un des symboles les plus évidents de la ville. Il relie le CBD (Central Business District) à la partie nord de la ville (North Shore). Ce pont enjambe le célèbre port de Sydney et la rivière Parramatta depuis le début de sa construction en 1920 et son achèvement en 1932. Aujourd’hui encore, compte tenu de sa taille record, il reste un bel exemple d’ingénierie et d’architecture qui mérite d’être visité pour sa majesté.

Visite à pied ou… en le gravissant, en voiture ou en train la vue n’est pas si spectaculaire, mieux vaut la parcourir à pied. Depuis le belvédère du Pylône, dans la partie sud-est, vous pouvez grimper pour avoir une vue fantastique. Les plus courageux pourront également tenter l’escalade du pont !

9 – Hyde Park

Parmi les parcs les plus célèbres de Sydney, il y a certainement Hyde Park. Lle jardin public de la ville, à l’intérieur duquel se trouve le Barrack’s Museum. Il s’agit du plus ancien jardin botanique d’Australie, délimité par Elizabeth Street à l’ouest, College Street à l’est, St. James Road et Prince Albert Road au nord et Liverpool Street au sud. Nommé d’après le parc du même nom à Londres, il mesure 16 hectares et est ouvert toute la semaine depuis son ouverture en 1878. À l’intérieur, vous pouvez visiter la fontaine offerte par J. F. Archibald, journaliste et créateur du prix homonyme.

Ne ratez pas le Giant Chess, un échiquier géant sur lequel vous pouvez jouer avec les pièces mises à disposition.

Dans ce parc, plusieurs événements sont organisés au cours de l’année, comme le Sydney Festival, l’Australia Day, l’ANZAC Day et la Food & Wine Fair, autant d’occasions de voir ce lieu plongé dans une atmosphère encore plus animée.

Visitez les jardins japonais de Hyde Park : les minuscules Nayoga Gardens ont une atmosphère zen, créée pour célébrer l’amitié entre Sydney et la ville japonaise de Nayoga. Vous pourrez y admirer différentes plantes japonaises telles que des bambous, des azalées, des pruniers parfaitement intégrés entre les étangs, les fontaines et les lanternes en pierre.

10 – Musée de la caserne de Hyde Park

Le musée de Hyde Park Barrack est un site du patrimoine mondial de l’UNESCO et l’un des premiers « sites de bagnards australiens ». Aujourd’hui, il est considéré comme un véritable musée et un trésor archéologique, recommandé pour ceux qui veulent comprendre l’histoire de la ville. 

Au départ, il abritait des condamnés employés dans les travaux publics de la ville. Puis en 1848, avec la fin des déportations de condamnés, il a été transformé en bureau d’immigration, avec des logements réservés aux femmes célibataires arrivant en Australie pour travailler comme domestiques. Plus tard, c’est devenu un centre de soins pour les femmes malades ou indigentes. Enfin, en 1991, les travaux de rénovation du bâtiment pour en faire un musée ouvert au public ont commencé.

C’est un lieu touchant et émouvant où de nombreuses personnes ont laissé des témoignages tels que des objets d’usage quotidien, des vêtements et des lettres qui permettent aux visiteurs de comprendre la réalité de cette époque. Les différentes collections permanentes et les expositions temporaires qui sont organisées de temps à autre sont très intéressantes. Il propose aux touristes une visite guidée interactive visant à illustrer et à faire comprendre la vie et l’utilisation de la structure à différentes périodes historiques.

11 – Cathédrale Sainte-Marie

La cathédrale St Mary, la sainte patronne de l’Australie, a été le premier lieu de culte chrétien construit à Sydney. Elle est de style néo-gothique et a été achevé en 1928. Inaugurée par les deux premiers prêtres catholiques, John Terry et Philip Connoly, elle a ensuite été agrandie pour devenir une cathédrale. L’imposante façade néo-gothique avec ses hautes flèches se détache sur College Street et invite tout le monde à découvrir les merveilles qu’elle renferme.

Les vitraux polychromes colorent les murs et les allées d’un jeu de lumière mais éclairent aussi les œuvres d’art visibles par les fidèles et les visiteurs. Il s’agit du principal lieu de culte chrétien de Sydney, visible de loin grâce à ses hautes flèches. Vous pouvez participer à une visite guidée gratuite de l’église tous les dimanches à midi, mais vous pouvez entrer tous les jours et jeter un coup d’œil à ce magnifique bâtiment pendant les heures d’ouverture.

12 – Musée d’art contemporain

Près du port se trouve ce musée considéré comme une vitrine de l’art contemporain australien et international. Une grande attention est accordée à l’art des peuples aborigènes. Des expositions de la collection permanente alternent avec des expositions temporaires.

Divisées en plusieurs grandes salles, les expositions sont disposées sur trois niveaux. L’exposition de peintures et de dessins des habitants des îles Tiwi est très intéressante. C’est un archipel du nord de l’Australie à une centaine de kilomètres de Darwin, entièrement habité par des Aborigènes. Pour le visiter il vous faudra une autorisation spéciale.

Le musée d’art contemporain de Sydney est également un lieu de socialisation grâce à la présence de l’auditorium, où sont projetés des documentaires et des films, de la bibliothèque et du bar avec rooftop pour boire ou manger quelque chose avec vue sur le célèbre Sydney Harbour Bridge et l’Opéra.

13 – Musée maritime national australien

Sous un toit imposant, dans la zone portuaire, le musée maritime illustre le lien indéfectible entre l’Australie et la mer. Avec des expositions thématiques allant des canoës indigènes à la culture du surf en passant par la marine. Ce gigantesque bâtiment blanc a été inauguré en 1991 et abrite d’importantes collections d’objets liés à la mer, réparties en six galeries.

C’est un endroit idéal pour toute la famille et surtout pour ceux qui voyagent avec des enfants. Vous pourrez peut-être visiter le même jour l’aquarium Sea Life de Sydney, étant donné sa proximité.

Gratuit ou grand billet : L’entrée est gratuite mais le grand billet vous permet de monter à bord de certains des navires amarrés dans le port, dont le célèbre sous-marin Onslow et le destroyer Vampire. En outre, des films illustrent certaines opérations auxquelles ces navires ont participé et, grâce aux intéressantes visites guidées gratuites, il est possible de connaître les caractéristiques de chaque navire.

14 – Observatoire de Sydney

Réalisé dans les années 1850 dans un style italianisant et surmonté d’un dôme en cuivre, l’observatoire de Sydney, en grès, se trouve au sommet de l’Observatory Hill. Il surplombe ainsi la baie, dans le quartier historique de The Rock. À l’intérieur, vous pourrez voir une collection d’instruments anciens, un télescope antique et comprendre l’histoire de l’astronomie en Australie.

La visite comprend le Space Theatre, où vous pouvez faire un voyage virtuel à travers les galaxies, le soleil, les étoiles, les planètes et la lune avec des lunettes 3D. Dans la section du planétarium, vous pouvez vous asseoir sous un grand auvent et admirer les images projetées du ciel qui changent chaque jour, tout en écoutant des histoires sur la relation entre les tribus aborigènes et l’astronomie. Le dernier arrêt de la visite se situe aux étages supérieurs où se trouvent les télescopes.

Fait amusant : au sommet de la tour de l’observatoire, vous verrez une sphère, utilisée autrefois pour donner l’heure sur les bateaux et au bureau de poste du port. À 13 heures, elle était descendue le long d’un poteau et accompagnée d’un coup de canon.

Faites une visite nocturne avec des astronomes : Le planétarium peut être visité gratuitement, tout comme les jardins extérieurs et diverses expositions. Vous pouvez aussi réserver une visite de jour ou de nuit où vous serez accompagné par des astronomes experts. L’Observatoire de Sydney est très intéressant, tant pour les adultes que pour les enfants, grâce aux expositions interactives et au cinéma 3D où l’on peut « voler » parmi les étoiles et les planètes du système solaire.

15 – Marche côtière de Coogee à Bondi

Dans la partie sud-est de Sydney, à 8 km du centre-ville, se trouve la plage de Coogee. Elle est très populaire auprès des familles avec enfants qui peuvent y trouver des eaux calmes, des aires de pique-nique, se baigner dans des piscines naturelles et s’amuser dans les aires de jeux.

En plus d’une journée de détente, cet endroit est célèbre pour la magnifique et pittoresque promenade de 6 km qui mène de South Bondi. Outre de superbes panoramas, la promenade offre de nombreuses attractions, notamment l’œuvre d’art rupestre aborigène de Mark’s Park à Tamarama. Et au printemps, des artistes locaux exposent leurs œuvres le long de la promenade à Sculpture by The Sea. En cours de route, vous pourrez également vous baigner sur la magnifique plage de Bronte, qui comporte une piscine naturelle.

De nombreux événements s’y déroulent tout au long de l’année, comme le Coogee Arts Festival en février, qui propose une série d’expositions en plein air et de représentations théâtrales, et le Coogee Family Fun Day (premier samedi de décembre) avec des stands et des manèges à côté de la plage.

16 – Musée australien

L’Australian Museum est le plus ancien musée du pays et jouit d’une excellente réputation internationale en matière d’histoire et d’anthropologie. Le point fort de ce musée récemment rénové est la collection consacrée aux peuples indigènes d’Australie.

La galerie des animaux empaillés est à ne pas manquer. Tandis que la galerie des dinosaures abrite des exemples d’herbivores locaux et l’énorme jobaria, un dinosaure semblable au brontosaure. Il existe également de belles sections consacrées aux grands animaux disparus et à la faune australienne. Les sections Océanie sont consacrées à la collection colorée des îles du Pacifique.

Curiosité : il y a quelques années, ce musée a été le théâtre d’un épisode plutôt drôle, dans lequel un intrus s’est faufilé de nuit pour prendre un selfie avec un dinosaure.

17 – Manly et la plage de Manly

Sur une bande de terre au nord de Sydney se trouve le quartier tranquille et ombragé de Manly, connu pour sa belle plage et ses longs trottoirs pour marcher et courir. Contrairement à Bondi Beach, qui est populaire auprès des jeunes, Manly est surtout fréquentée par les familles qui y trouvent des eaux calmes, et par les surfeurs puisque la plupart des écoles de surf sont concentrées dans cette zone.

Elle est fréquentée à tout moment de l’année, surtout le week-end, lorsque les gens viennent manger d’excellents fish & chips, chevaucher les vagues, se promener ou se détendre dans un bar. Il existe également un certain nombre de sentiers de randonnée à Manly qui vous permettent de découvrir la côte ou l’arrière-pays voisin. La promenade côtière de 10 km entre Manly et Spit Bridge est très populaire. Vous y trouverez le musée Manly Art Gallery et le Manly Sea Life Sanctuary, adaptés aux enfants.

Le nom de Manly a été donné par le capitaine Arthur Phillip à la fin des années 1700, car il a été frappé par l’attitude forte et fière (« manly » en anglais) de la population aborigène locale.

Vous pouvez vous rendre à Manly Beach en ferry depuis Circular Quay. Essayez de rentrer en ville à l’heure du coucher du soleil, lorsque les couleurs de la baie vues de la mer sont spectaculaires.

Envoi
User Review
0 (0 votes)
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pas de Commentaires

Rédiger un commentaire