Road trip dans les Pouilles
Pouilles

Circuit dans les Pouilles #2 : Ostuni, Brindisi et Lecce

  •  
  •  
  • 2
  •  
  •  
  •  
  •  

Pour les jours 3 et 4 de ce road trip dans les Pouilles, je t’emmène à la découverte de nouveaux lieux d’intérêts : Ostuni, Brindisi et Lecce. Tu constateras que chaque ville des Pouilles possède sa personnalité ! Et chacune est un émerveillement ! Impossible de te dire le nombre de ruelles arpentées, d’églises aperçues et de châteaux visités. Faire un road trip dans les Pouilles, c’est être surpris tous les jours.

Ostuni, la ville blanche

Jour 3 – 10h-12h30

La ville blanche te donnera l’impression de voyager dans les îles grecques. Les villes et villages de la région des Pouilles sont bien différents de ceux du reste de l’Italie. Les maisons d’Ostuni ressemblent plus à celles de la chora de Mykonos qu’aux palais romains. Ostuni est perchée à 218 mètres d’altitude à cheval sur 3 collines.

Pour découvrir la vieille ville et ses fameuses maisons blanches emprunte la via Bixio Continelli et les ruelles alentours. N’hésite pas à te perdre, à descendre et remonter les escaliers pour faire les meilleures photos.

Tu trouveras la plupart des lieux d’intérêts au nord d’Ostuni :

Piazza della libertà : cette place est le cœur de la ville. Jette un coup d’œil à l’imposant Palazzo Municipio de style néoclassique. A quelques mètres en face de celui-ci, tu verras la statue de Sant’Oronzo, le saint patron de la ville d’Ostuni, qui trône à 21 mètres du sol.

La Chiesa di San Francesco : l’église date du XVIIIe siècle et a été  érigée sur les vestiges d’une autre plus ancienne. Les lourdes portes en bronze sont sculptées avec des scènes de la vie du saint. L’intérieur n’est pas des plus flamboyant, mais dispose d’un joli autel en marbre.

La Chiesa San Vito Martire : j’ai lu quelque part que c’était “un des monuments les plus significatifs d’Ostuni et du Salento”… Je te rassure, non, et heureusement 🙂 L’église est une petite église de province typique avec cette fois une façade de style rococo. Elle mérite que l’on passe devant et qu’on jette un coup d’œil dedans, mais c’est tout !

Duomo : de son nom complet Concattedrale di Santa Maria Assunta est l’édifice religieux majeur de la petite ville d’Ostuni. C’est un vrai bijou classé monument national depuis les années 40. La cathédrale originelle a été détruite vraisemblablement dans un tremblement de terre, mais l’édifice actuel date tout de même du XVe siècle. La façade est à la fois simple, raffinée et très travaillée. L’immense rosace en particulier a dû demander des semaines de travail. Elle est composée de 24 rayons, tous sculptés avec minutie.

Emprunte la viale Oronzo Quaranta pour avoir une vue plongeante sur la nature environnante. Les paysages autour de la ville sont arides, couverts de vignes et d’oliviers.

Reprend la route pour l’étape suivante de ce road trip dans les Pouilles – 20 minutes

Ceglie Messapica

Déjeuner – 13h-15h

Je te propose de faire un petit détour par Ceglie Messapica pour le déjeuner. La ville est connue pour sa gastronomie 🙂 Je t’invite à découvrir Cibus, ce restaurant sert une excellente cuisine régionale. Le cadre est atypique, puisque le restaurant se situe dans un ancien monastère du XVIIe siècle. Tu y passeras à coup sûr un moment agréable.

La ville de Ceglie Messapica ne regorge pas de trésors historiques. Cependant, cela ne doit pas t’empêcher de découvrir le petit centre-ville et ses rues adjacentes au charme médiéval.

45 minutes

Brindisi

15h30-18h

Brindisi est une des principales villes des Pouilles, pourtant elle est de taille raisonnable et se visite aisément à pied. Il faut absolument t’y rendre durant ce road trip dans les Pouilles. Les principaux lieux d’intérêts de Brindisi se situent autour du musée archéologique.

Le Museo Archeologico mérite bien qu’on y passe un peu de temps. Le bâtiment en lui-même vaut un coup d’œil. L’extérieur du musée est composé d’un portique qui date du Moyen Âge, le portique des templiers. Cette double arche sert d’entrée au musée archéologique. Tu constateras que le musée est accolé à une église.

Au fil des salles, tu découvriras de nombreuses sculptures grecques et romaines. Les amphores et les statues ont toutes été découvertes dans la région de Brindisi. Au 1er étage du bâtiment, tu trouveras une salle dédiée en partie à la préhistoire. Des outils datant de cette époque sont exposés. Ainsi que des pièces de monnaies grecques et romaines.

Une fois ta visite du musée terminée, ne quitte pas tout de suite la piazza Duomo. Le Duomo est littéralement accolé au musée. La cathédrale, édifiée entre le XI et le XIIe siècle, a été endommagée au cours du tremblement de terre de 1743 et a dû être reconstruite. A côté du Duomo, il y a le campanile et de l’autre côté le palazzo del Seminario de style baroque et réalisé en marbre blanc.

Ensuite emprunte la via Colonne pour arriver directement devant une des 2 colonnes qui autrefois signée la fin de la via Appia.

San Giovanni al Sepolcro : cette église est plutôt originale pour la région des Pouilles, puisqu’elle est construite sur un plan circulaire. L’entrée principale est surmontée d’une arche sculptée. A l’intérieur tu pourras admirer des fresques datant du XIII et du XIVe siècle.

Chiesa San Benedetto : il te faut entrer dans cette église ne serait-ce que pour le cloître médiéval. J’avoue avoir une certaine attirance pour les cloîtres à cause de la sérénité qui s’en dégage. Ils sont en général très silencieux même en pleine ville. Je sais c’est un peu le but 😉 Mais c’est fascinant cette impression d’être loin de tout et hors du temps.

Castello Svevo : tu auras noté au bout de ce 3ème jour que les Souabes ont occupé toute la région. Et surtout l’ont sécurisé en construisant pas mal de châteaux. Frédéric II fit des Pouilles le centre de sa domination sur l’Italie. Si ce type de châteaux t’intéresse, tu peux en voir d’autres à : Barletta, Gravina in Puglia… En fait, il y a 111 châteaux répartis entre les Pouilles et la Basilicate ! Comment un seul roi a-t-il pu faire ériger autant d’édifices ? Facile, la plupart du temps il n’a fait que restructurer des bâtiments existants, souvent normands d’où le nom de castello svevo normanno. N’hésite pas à visiter celui de Brindisi !

Diner – 19h

Pour le dîner, je te conseille la Locanda del Porto. Ce restaurant est classé 1er sur Tripadvisor et ce n’est pas anodin. Alors évidemment, il risque d’y avoir du monde et tu devras peut-être attendre pour avoir une table. Mais tu ne seras pas déçu d’être venu. Pour la carte, il y a le choix entre différentes pizzas, des pâtes aux fruits de mer (10€) ou à la viande (8-13€).

30 minutes

Lecce, la Florence du sud

Jour 4 – 10h-13h

Encore un incontournable de tout bon road trip dans les Pouilles. J’ai été 100 fois plus surprise à Lecce qu’à Florence ! Pour tout te dire, je n’ai pas vraiment aimé Florence la première fois que j’y suis allée :p On m’avait tellement vantée les qualités de cette ville que j’ai été déçue. Monuments entassés, touristes partout, Ponte Vecchio envahi par les bijouteries… Pour ma visite de Lecce, je ne m’attendais à rien de particulier ; et c’est peut-être pour ça que j’ai tant aimé cette ville.

On appelle Lecce « la Florence du sud » et c’est tout à fait mérité. Comme Florence, la ville est un musée à ciel ouvert.

Il serait trop long et assez ennuyeux de lister et décrire exhaustivement chaque point d’intérêt. Je mets donc à disposition un itinéraire à travers les rues de Lecce, afin de ne rien louper. L’itinéraire te fait partir de la Porta Napoli pour rejoindre la Porta Rudiae en passant par le centre historique.

Basilica Santa Croce : les monuments baroques de la ville sont tellement spéciaux qu’ils représentent une branche particulière du baroque, le baroque leccese. La basilique actuelle date du XVIe siècle, mais elle a été construite sur les ruines d’une église plus ancienne. La façade est magnifique, riche de sculptures et de détails. Son côté « plat » lui donne l’aspect d’un décor de théâtre. Pour l’intérieur, je vais juste te dire que tu dois y entrer 😉

Castello Carlo V : posé au centre de la ville, vu de haut on ne comprend pas trop ce qu’il fait là. L’édifice de plan en trapèze dispose d’une tour à chaque angle. Le château est bien entretenu et l’entrée coûte 3€. Par contre, la plupart des salles sont vides ce qui pourra en décevoir certains.

Piazza Sant’Oronzo : tu pourras admirer sur cette place un amphithéâtre romain, une colonne et une église. L’amphithéâtre a été découvert assez récemment au XXe siècle lors de travaux. Tu n’en verras qu’une partie, le reste reposant encore sous les bâtiments qui entourent la place 🙂

Piazza Duomo : cette place regroupe en un seul point les édifices religieux les plus importants de la ville, à savoir la cathédrale, le séminaire et le palais épiscopal. Il serait dommage de passer à côté.

L’Ostrica Ubriaca  

Déjeuner – 13h15-14h30

Ce “restaurant” en dehors de la vieille ville est assez original. Il s’agit en fait d’une poissonnerie où tu peux venir t’attabler pour déguster un plat de fruits de mer ou poisson. Ici pas de chichi, tu mangeras dans des assiettes en plastiques en terrasse ou à l’intérieur. Clairement, on ne vient pas ici pour le cadre, mais pour la qualité des produits. Pour info “l’Ostrica Ubriaca” signifie l’huître ivre 😀

En voiture Simone pour notre prochaine halte de ce road trip dans les Pouilles – 1 heure

Les Maldives du Salento, une plage paradisiaque pour ce road trip dans les Pouilles

15h30-18h00

Il y a pas mal de plages dans les Pouilles que ce soit du côté de l’Adriatique ou de la mer Ionienne. Mais les Maldives du Salento c’est autre chose ! Dans la pointe du talon de l’Italie, tu auras l’impression d’être au bout du monde.

Il n’est pas facile de savoir où se trouve précisément cette plage et comment s’y rendre. Le plus simple est de te rendre dans la ville de Salve et de suivre les panneaux vers Marina di Pescoluse. Tu seras accueilli par un transat de 2 mètres de haut 🙂 L’accès à la plage est gratuit (ou presque) car tu devras payer le parking (tarif unique à la journée). Il y a une partie de la plage avec des transats et parasols à louer bien sûr. Nous y sommes allés en juin ce qui était bien car il y avait peu de personnes. J’imagine que du 15 juillet au 15 aout l’endroit doit être noir de monde. La plage est idéal pour les enfants car l’eau n’est vraiment pas profonde. Tu trouveras sur place des douches, vestiaires, toilettes et de quoi te restaurer.

Découvre la suite de notre road trip dans les Pouilles
Partie 1 Circuit de Trani à Alberobello
Partie 3 Circuit d’Otranto et Gallipoli
Pour en savoir plus sur cette région, découvre notre infographie sur les Pouilles

  •  
  •  
  •  
  • 2
  •  
  •  
  •  
  •  

1 Comment

  • Reply
    Félina
    21 juin 2018 at 14 h 34 min

    J’ai déjà vaguement entendu parler de ce lieu, et je ne pensais pas qu’il était aussi beau. Je prévois de partir en Italie dans quelques mois, j’irais peut-être y faire un saut !

  • Leave a Reply