Que voir à Rome ? - Vue depuis un pont
Italie Rome

Que visiter à rome ? Top 10 des choses à voir

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Il est difficile de parler de Rome en peu de mots, comme il est difficile de croire que cette ville merveilleuse soit née d’un petit village de bergers sur le mont Palatin et d’une louve qui a allaité 2 enfants comme s’ils étaient les siens. Mais la ville a bien changé depuis l’Antiquité et il est surprenant d’arriver dans ce chaos de voitures et de personnes. Malgré ça, la capitale italienne reste une des plus belles villes du monde, et des plus riches historiquement parlant. Il n’est pas facile de résumer Rome en 10 points essentiels à voir.

Le Colisée

S’il est vrai que Rome et le monde tomberont le jour où tombera le Colisée, alors espérons qu’il tienne debout encore longtemps. Nommé à l’origine amphithéâtre Flavien, il fut appelé Colisée dans un second temps. Il aurait hérité ce nom à cause d’une statue postée non loin de là Colosso del Dio Sole qui avait l’apparence de Néron. C’est indubitablement la première chose à voir à Rome. 

Les romains se détendaient ici en assistant aux joutes entre gladiateurs et animaux sauvages ou encore à des simulations de batailles navales. La construction du Colisée fut voulu et initié par l’Empereur Vespasien, fondateur de la dynastie des Flaviens. Son fils Tito fit ajouté 2 rangées de gradins et déclara 100 jours de jeux pour inauguré l’édifice.

Aujourd’hui encore le Colisée est le monument romain le plus important et représentatif de la ville qui impose sa majestueuse présence au centre de la ville. Autour de l’amphithéâtre, il est facile de trouver des centurions, personnages sympathiques vêtus avec l’habit des combattants romains, qui entre blague et photo font eux aussi partis de la tradition des lieux. Même sans en connaître les détails historiques ou architecturaux, les gens restent fascinés par cet édifice connu dans le monde entier. Petit conseil supplémentaire, observer le Colisée le soir avec toutes les lumières allumées est vraiment incroyable.

Le Panthéon

Plus récent que le Colisée, le Panthéon est quand même plus ancien qu’on ne pourrait le croire. Il a été construit entre 118 et 125 après JC à la demande de l’empereur Hadrien. Le lieu n’a pas été choisi au hasard. Selon la légende, c’est à cet endroit que serait mort Romulus et qu’un aigle serait venu l’emporter. Pas de jaloux, le temple est dédié à toutes les divinités ! Le Panthéon assura diverses fonctions comme celle de basilique chrétienne à partir de 609. Avant de devenir, le tombeau des rois d’Italie. Il abrite notamment les tombes de Vittorio Emanuele II, Umberto I et Margherita di Savoia.

D’un point de vue architectural, l’édifice ne manque pas de singularité. Son dôme d’un diamètre de 43,3m, égal à la hauteur au sol, est percé en son centre d’un trou de 9m appelé oculus (oeil). Cette ouverture amène luminosité, mais aussi de l’eau lorsque le temps est pluvieux. Heureusement des évacuations au centre de l’édifice et sur les côtés empêche toute catastrophe.

Fontaine de Trevi

La fontaine de Trevi est la fontaine la plus célèbre de Rome, voir du monde. Sa participation dans le film La dolce vita avec Anita Ekberg n’est sans doute pas étranger à cela. Cependant, je te déconseille de tenter le remake du film, car les carabiniers en te laisseront pas faire !

Entre style baroque et classique, le thème central de l’oeuvre est la mer. En son centre, tu auras peut-être reconnu ce bon vieu Neptune qui trône fièrement sur un coquillage. Il a fallu 30 ans à Nicolò Salvi pour la construire (1732-1762).

Si tu as l’intention de revenir à Rome, alors jette une pièce avec ton bras droit par dessus ton épaule gauche en tournant le dos à la fontaine. Ah bah oui, c’est précis ! Mais selon  la croyance populaire, tu reviendras dans la ville éternelle. Et puis sinon tu auras au moins fait une bonne action puisque l’argent récolté dans la fontaine va à des associations.

Piazza Navona

La Piazza Navona doit sa forme ovale, au fait qu’elle se tient à la place d’un ancien stade. Le stade de Domitien accueillait en son temps des compétitions d’athlétisme. Aujourd’hui, le sport à céder sa place aux cafés, restaurants et artistes en tout genre.

L’attraction principale de la Piazza Navona est la Fontaine des Quatre Fleuves, de Gianlorenzo Bernini (1651). Les fleuves en question sont le Gange, le Danube, le Rio della Plata et le Nil. Ils sont représentés par quatre géants disposés sur un rocher pyramidal d’où s’élève un obélisque romain. Face à la fontaine se dresse l’église de Sant’Agnese à Agone avec une façade concave, conçue par Borromini pour souligner le dôme. Deux autres fontaines embellissent la place et précisément,

Endroit très agréable pour flâner, je te déconseille toutefois de manger dans un des restaurants de la place. Ils sont chers et la nourriture n’est pas terrible. Si tu veux profiter de la beauté de la place, opte plutôt pour un coca ou un café 

Les musées du Vatican

Si tu aimes l’art, tu vas être servi ! Les musées du Vatican sont considérés comme un des plus beaux complexes muséaux du monde. L’ensemble comprend pas moins de 12 musées. Mais d’où viennent toutes ces oeuvres ?Te demandes-tu. L’église romaine est loin d’être pauvre ! Les papes successifs ont collectionné des oeuvres d’art et ont toujours encouragé les arts grâce à des commandes conséquentes. 

A ne pas louper : 

  • La Pinacothèque pour ses tableaux de Raphaël, du Caravage ou encore de Léonard de Vinci
  • Les appartements Borgia pour ses fresques de Pinturicchio
  • Les chambres Raphaël
  • La célèbre chapelle Sixtine où les photos sont interdites (mais en vrai, si t’es discret ça passe). La voûte peinte par Michel-Ange comprend notamment la création d’Adam, une oeuvre à couper le souffle.

La basilique saint Pierre

Restons au Vatican. Avec son dôme de style Michel-Ange et sa façade monumentale, la basilique de San Pietro domine le spectaculaire portique à colonnades de la Piazza San Pietro, chef-d’œuvre architectural du Bernin.

Epicentre de l’Église catholique, la basilique se dresse là où, en 324, Constantin a construit un sanctuaire. Ce sanctuaire était en l’honneur du premier apôtre qui a été crucifié et enterré à cet endroit même, Pierre. Les meilleurs artistes de l’époque ont travaillé sur cette place : Bramante, Michel-Ange, Giacomo della Porta,… L’intérieur n’a rien a envié à l’extérieur. Tu y trouveras la Pietà de Michel-Ange,  la chaise de S. Pietro, ou encore le Baldini de Bernini. Même si la religion te laisse de marbre, une visite express de la basilique est incontournable.

Si tu décides de monter dans la coupole, une vue de Rome s’offre à toi avec comme axe la via della Conciliazione. Un point de vue intéressant sur les alentours du Vatican et le Tibre, mais pas la plus belle vue de Rome (entre nous).

Le Trastevere

Voilà un quartier entier à ne pas manquer ! Au coeur de Rome, c’est sans doute le quartier le plus typique du centre de la cité éternelle. Le quartier est idéal pour se promener dans des ruelles typiques, et visiter des églises gratuitement. C’est aussi l’endroit parfait pour se restaurer. Loin des attractions touristiques, tu pourras goûter une cuisine romaine typique : carbonara (sans crème fraîche), gricia, bucatini all’Amatriciana… C’est également l’endroit idéal pour sortir le soir. Notamment aux alentours de la Piazza Trilussa et de la Piazza Santa Maria in Trastevere.

Villa et parc Borghese

Le parc de la villa Borghese est le poumon vert de Rome. Le parc, aujourd’hui public, est né d’un projet du cardinal Scipione Borghese, neveu du Pape Paolo V. Le parc d’une circonférence de 6 km accueille des statues, différents types de construction, un lac artificiel où il est possible de louer une barque, une volière, un zoo, un amphithéâtre, des musées et pas mal de fontaines.

Parmi les musées, le plus célèbre est la Galleria Borghese qui se trouve dans une villa datant du XVIIe siècle. Au rez de chaussée, tu trouveras une grande collection de sculptures, ce qui personnellement m’a laissée de marbre 😀 Même si elle comprend des oeuvres du Bernin. En revanche, la Pinacothèque à l’étage abrite des oeuvres de grands maîtres de la peinture tels le Titien, Raphaël ou encore le Caravage.

Autre point intéressant, la parc est situé en haut d’une colline. Un belvédère surplombe la Piazza del Popolo et offre, selon moi, une des plus belle vue sur la ville de Rome.

Piazza di Spagna

Tu ne peux pas aller à Rome et ne pas aller sur la Piazza di Spagna (ou place d’Espagne en bon françois). Tu y trouveras un des escaliers les plus célèbre au monde, celui de l’église Trinità dei Monti. 135 marches te mèneront à l’église. Il fut un temps où il était possible de s’asseoir et déguster tranquillement une glace sur les marches, mais apparement ce serait à présent interdit.

Elle doit son nom au fait que l’ambassade d’Espagne auprès du Saint Siège s’y installe en 1620. Aujourd’hui, la place se situe au coeur du quartier des boutiques de luxe avec notamment la via del Corso et la via Condotti.

Vittoriano

Le Vittoriano aussi appelé machine à écrire par les romains à cause de sa forme se trouve près de la Piazza Venezia. Je le concède le monument jure un peu dans le paysage. D’autant plus qu’il se situe non loin du Colisée ou du forum romain.

Cependant, si tu veux voir la ville de haut et scruter les toits de Rome, c’est un des trois miradors que je te conseille.

Pour la petite histoire, le monument a été construit pour fêter les 50 ans de la réunification italienne (il Risorgimento). Et son nom vient de celui du premier roi de l’Italie unifiée Vittorio Emanuele II.

Bien sûr résumé Rome en 10 points incontournables est un peu frustrant. La ville regorge de merveilles comme le château Saint Ange, les thermes de Caracalla près de la gare de Termini, les musées du Capitole… Pour visiter toutes ces attractions à moindre cout, procurez une des cartes de réduction pour les musées comme le Roma Pass ou l’ Omnia Card.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

You Might Also Like...

No Comments

Leave a Reply