Mykonos
Grèce

Que faire à Mykonos ?

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mykonos est surtout connue pour ses hordes de fêtards qui hantent les rues dès la nuit venue. Mais cette île des Cyclades a aussi une face cachée plus sereine, moins bruyante et plus authentique.

1. Visiter la petite Venise

Le quartier de la petite Venise est l’attraction phare de l’île de Mykonos. C’est cette photo que tu vois partout de maisons blanches surplombant la mer. Il est vraie que les facades côté mer rappellent celles de Venise. Pas étonnant puisque ce sont les vénitiens qui sont à l’origine de ce quartier. Les maisons semblent suspendues sur la roche de la caldeira.

Côté terre, les ruelles de la Chora abrite la vie quotidienne de l’île. Ou plutôt la vie quotidienne touristique. Tu trouveras dans la Chora un grand nombre de restaurants et de bars. Si la vie nocturne t’intéresse, n’hésite pas à faire un tour dans la journée aux alentours des bars. Il n’est pas rare qu’ils distribuent des tickets pour des consommations gratuites. La concurrence est rude entre les différents établissements.

Tu croiseras certainement dans les ruelles de Mykonos un des quelques pélicans qui vivent sur l’île. Ces célébrités locales sont de vrais petits farceurs ! Ils ont un goût prononcé pour les sacs à main.

2. Visiter l’église Paraportiani

Ou devrais-je dire les églises. L’église de Paraportiani est en fait constituée de 4 chapelles construites chacune à des périodes différentes. L’ensemble est donc hétérogène. Pourtant, c’est l’église la plus photographiée des Cyclades. Et quand on sait que Mykonos compte plus de 300 églises à elle seule… Sa blancheur immaculée n’y est pas pour rien. Elle tient son nom d’une entrée secondaire du château auquel elle fait face. Paraportiani signifiant « petite porte ».

3. Découvrir les plages de Mykonos

Une longue langue de sable t’attend à Agios Sostis. Ici tu pourras te reposer même au mois d’août ! La plage doit son nom à une petite église non loin de là.

Panormos est une jolie plage semi-sauvage qui mérite d’être vue. Cependant une partie de la plage est rattachée à une taverne. Personnellement, je te conseille de t’installer plus loin à cause de la musique d’une part et parce que sinon tu devras payer pour un transat d’autre part.

Ftelias est une autre plage de l’île restait assez sauvage. Si tu es à la recherche de fraîcheur, c’est une des seules plages de l’île exposée au meltem, ce vent caractéristique des Cyclades. D’ailleurs tu risques de croiser quelques windsurfers les jours de vent.

4. Admirer les moulins à vent

Avant d’être un lieu de rassemblement pour les fetards du monde entier, Mykonos vivait de la pêche, de l’élevage et de la culture de céréales. D’où la présence des moulins à vent qui servaient à moudre les céréales, notamment le blé. Au plus fort de son activité, l’île en comptait 20. Il en reste aujourd’hui 7 qui font partis du patrimoine historique de l’île.

5. Visiter l’île de Délos

L’île de Délos est inscrite au patrimoine mondial de l’humanité depuis 1990. Cette île de seulement 3.5km² est inhabitée et n’abrite que des vestiges archéologiques pour le plus grand bonheur des amateurs d’antiquités grecques. Selon la mythologie, cette île des Cyclades a vu naître Artémis et Apollon. Tu pourras admirer des statues grecques, des ruines de temples et imaginer comment s’organiser la vie ici. Rendez-vous sur la terrasse des lions pour admirer les 5 statues en marbre de Paros. Leur état de conservation n’est pas exceptionnel, mais on imagine facilement à quoi ils pouvaient ressembler. Ces lions ont été placés ici pour protéger l’île. N’hésite pas à prendre de la hauteur pour avoir une vue plongeante de l’île et notamment du théâtre.

Découvre aussi notre article sur Paros et Naxos ici

Attention, il n’y a pas d’ombre du tout sur cette île ! Il n’y a aucun bâtiment haut, prévois donc de la crème solaire, de l’eau, de bonnes chaussures, car je ne suis pas certaine qu’escalader des rochers en sandales soit une très bonne idée, et surtout un chapeau. Privilégie les premières visites du matin avant que la chaleur ne devienne accablante.

6. Visiter Ano Mera

Ano Mera est un petit village à l’intérieur de l’île à quelques kilomètres de Mykonos. C’est en quelque sorte la 2ème « ville » de l’île, et pourtant Ano Mera est préservé de la foule. Promène-toi dans ses ruelles, découvre son monastère Panaghia Tourliani construit au XVIe siècle. Tu pourras constater, comme dit plus haut, que toute l’île est parsemée de petites églises. Non loin de là, sur une colline en face du village, tu pourras aussi visiter le monastère de Paleokastro datant lui du XIIe siècle.

7. Se promener entre Ano Mera et Lia

Malheureusement, l’île ne compte pas beaucoup de villages dignes d’intérêt et les belles balades et randonnées sont rares. Cependant, une des plus jolies promenades que tu pourras faire est celle qui te mènera d’Ano Mera à la plage de Lia. Cet itinéraire à flanc de montagne t’offrira de très belles vues sur la mer, idéal au moment du crépuscule.

8. Aller voir le phare de Fanari

Situé au nord ouest de l’île, ce phare a un goût de bout du monde. Loin de l’agitation de la ville. Il est perdu sur une colline. Face à lui s’ouvre la mer Egée, et une vue dégagée sur l’île de Tinos par beau temps.

Pour en savoir plus sur Mykonos, visiter cette page : https://www.routard.com/guide/mykonos/4300/infos_pratiques.htm

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

You Might Also Like...

2 Comments

  • Reply
    Paros ou Naxos ? 2 iles grecques, 2 atmosphères | Miss Wanderlust
    27 avril 2020 at 18 h 13 min

    […] Mykonos en 2 jours : de Délos à Ano Mera […]

  • Reply
    Visiter les Cyclades : comment voyager pas cher dans les Cyclades ! | Miss Wanderlust
    27 avril 2020 at 18 h 36 min

    […] Mykonos en 2 jours : de Délos à Ano Mera […]

  • Leave a Reply