Pensée positive
Inspiration

La pensée positive

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La pensée positive. Voilà un sujet que je souhaitais traiter depuis longtemps. On croit à tort qu’il faut que tout se passe bien dans notre vie pour être positif, mais c’est faux. Vous pouvez avoir tout ce que vous voulez dans la vie et broyez du noir quand même. A l’inverse, certaines personnes ont la capacité de toujours voir le bon côté des choses mêmes dans les pires épreuves. Alors à choisir, quelle personne souhaitez-vous être ?

1. La pensée positive : qu’est ce que c’est ?

Plus qu’un mode de pensée, c’est un véritable mode de vie, qui permet d’adapter sa vision du monde, de réinvestir sa relation avec les autres, et de se reconnecter à soi-même. La pensée positive permet de générer de la force dans l’adversité, de faire face à un décès ou un passage difficile dans sa vie. C’est une sorte de philosophie du quotidien, apaisante et facilitatrice de notre existence.

Une attitude positive oriente vers un regard de gratitude envers notre entourage, mais nous donne aussi davantage confiance en l’avenir et en nous-mêmes. Cela procure un réel sentiment de bien-être. Il s’agit tout simplement de remettre en question notre vision du monde et d’accepter de penser autrement, en bannissant autant que possible les émotions négatives. Voir les choses autrement pour changer de vie. Avec la pensée positive, on peut dire prosaïquement que l’objectif est de positiver et de voir la vie du bon côté !

Bien sûr, certains resteront sceptiques à l’énoncé de ces objectifs bienveillants et pouvant paraître naïfs, béatement optimistes, mais il y a une vérité brute derrière cette approche constructive qui fonctionne, et nous allons voir comment.

2. Les bienfaits de la pensée positive

En changeant de point de vue et en réintroduisant l’optimisme, ce mode de pensée permet de modifier radicalement notre perception des évènements. Une discussion professionnelle difficile, où nous aurions eu tendance à nous sentir attaqué et dévalorisé, ne sera plus vue de la même façon. On gagne en sérénité en tirant de l’expérience qui peut nous permettre d’avancer, en étant bienveillant avec les interlocuteurs, en nous mettant à leur place.

Face à soi-même, cet appel à la bienveillance est fondamentale dans cette philosophie, ainsi que le fait de se laisser le droit à l’erreur. Il convient aussi de savoir célébrer en soi-même ses réussites, pour valoriser ses succès, même s’ils ne sont pas significatifs pour quelqu’un d’autre que nous. Une difficulté que beaucoup rencontrent est la capacité à accepter avec simplicité et positivité les compliments que d’autres peuvent nous formuler. C’est symptomatique d’un regard sur le monde déprécié: « ce n’est pas sincère », « il veut obtenir quelque chose de moi », « je ne le mérite pas ». Tous ces regards négatifs empoisonnent notre vie, par une vision des choses qui nous encombre. le secret est donc de s’alléger d’un fardeau lourd et profondément handicapant. De nouvelles perspectives plus ensoleillées apparaissent alors, ou plutôt réapparaissent parce qu’elle sont toujours été là, sans qu’on les regarde, tout simplement. Cette philosophie vise donc à se réapproprier le positif qui est là devant nous, et que nous délaissons du fait d’habitudes que nous inculquent la société : performance absolue, dépassement, compétition, peur de l’échec, honte de la différence… Se libérer de ce carcan de pensée est un réel soulagement.

3. Comment pratiquer la pensée positive en 5 étapes

Pensée positive joie

Loi de l’attraction vous permettra de faire venir à vous la vie heureuse que vous souhaitez, avec 5 conseils clés:

1. Problèmes vs opportunités

La visualisation des succès passés doit devenir un rituel, par exemple la réussite d’un examen, d’un match ou d’un entretien. Revivre ces émotions positives met dans des conditions favorables et rend heureux. Une personne optimiste verra une opportunité, là où les pessimistes voient des problèmes. Je ne dis pas que vos problèmes ne sont pas réels, mais vous pouvez les aborder sous un autre angle. Par exemple, ce patron pointilleux n’est-il pas pour vous l’occasion de devenir plus exigeant envers vous-mêmes et vous perfectionnez ? N’est ce pas mieux de penser cela plutôt que de se dire qu’il le fait exprès pour vous embêter ? N’est-ce pas plus constructif ?

2. Pratiquez la gratitude

N’hésitez pas à verbaliser votre reconnaissance aux autres. C’est une façon de valoriser ce que vous avez obtenu déjà, le regard sur le verre à moitié plein. Il faut se libérer de l’idée que se montrer reconnaissant est un aveu de faiblesse. C’est au contraire une marque d’assertivité, qui fait beaucoup de bien. Développez aussi votre gratitude envers la vie et ce qu’elle vous apporte déjà. Cela peut-être une famille aimante, un toit sur la tête, un bon repas entre amis. Il y a des tas de raisons d’être reconnaissant au quotidien. Un exercice connu pour développer la pensée positive est d’écrire tous les jours pendant un mois 3 choses pour lesquelles vous êtes reconnaissant. Vous vous rendrez vite compte que oui vous avez des raisons de vous réjouir aussi simples soient-elles.

3.Soyez bienveillant envers vous-même (Affirmation)

L’estime de soi est un des piliers d’une vie heureuse. La première des bienveillances s’adresse à vous même. Modérez vos exigences envers vous même. Vous rencontrez suffisamment de personnes pouvant vous adresser des critiques ou des remarques qu’il faut accueillir, pour de votre côté apprendre à vous reconnaître des qualités, aptitudes et succès. L’affirmation ou assertivité vous rendra plus performant dans votre vie, sans tomber dans l’arrogance ou l’agressivité. Sûr de vous et de vos forces, vous savez que vous avez aussi des axes d’amélioration. L’idéal est de préparer une série d’affirmations selon ce que vous voulez développer dans votre vie : travail, amour, santé, famille, argent… Par exemple, si vous manquez de confiance dans le travail, répétez-vous tous les matins face au miroir: “Je suis une personne compétente”, “Je connais mon métier et l’exécute du mieux que je peux”, “Si j’ai ce poste, c’est que je le mérite”… Il ne s’agit pas de se mentir, mais de dire à vous-même ce que vous diriez à un ami qui doute de lui.

4. Entourez-vous d’optimistes contagieux

Le partage ne se limite pas aux aspects matériels, et les personnes avec lesquelles vous êtes peuvent influer sur votre bien être. Tout comme il peut y avoir contagion négative d’états dépressifs notoires, la positive attitude se répand également comme une trainée de poudre (et je ne parle pas de la chanson de Lorie). Sachez vous entourer tout en restant sincère et fidèle à ce que vous êtes. Il paraît que nous sommes un mélange des 5 personnes que nous côtoyons le plus. Alors à  qui souhaitez-vous ressembler votre ami dépressif ou cette personne qui est toujours de bonne humeur ? C’est un moyen simple et efficace de faire le tri dans votre entourage et de voir les gens dont vous souhaitez vous rapprocher.

5. Soyez altruiste

Mais savoir donner – Donner sans reprendre – Ne rien faire qu’apprendre – Apprendre à aimer. Ca vous dit quelque chose ? Eh bien en plus d’être une chanson de Florent Pagny, c’est une démarche qui rend vraiment heureux. Il ne s’agit pas forcément d’éléments matériels, mais savoir donner du temps, de soi même à une grande importance dans la réalisation de soi. Un état d’esprit altruiste apporte plus à celui qui donne qu’à celui qui reçoit. Cela peut-être aussi simple que prêter une oreille attentive à un ami, donner un coup de main pour des travaux ou aider un collègue qui galère. Pas besoin de grandes actions, des petits coups de main au quotidien sont suffisants et plus utiles.

4. Quelques outils pour vous aider à progresser dans la pensée positive

La méditation est un parfait vecteur de concentration sur le positif en rejetant les pensées négatives. Elle fait prendre conscience de nous-mêmes et établit un pont avec le subconscient et les pensées intimes. Elle apprend le détachement, en nous reconnectant avec le moment présent. L’application Petit Bambou qui connaît un grand succès est une parfaite initiation au monde de la méditation, avec des exercices simples et accessibles, tenant compte des contraintes horaires et de disponibilité de la vie d’aujourd’hui. Certains exercices ne dépassent pas trois minutes, et visent à redonner de la sérénité au pratiquant, à lui apprendre la confiance en soi par exemple.

Beaucoup d’auteurs ou de médecins ont écrit sur la pensée positive et sur les moyens d’accéder à cette vie plus heureuse: Christophe André propose de nombreux ouvrages ouvrant le lecteur à la pleine conscience, à la prise de recul et à un regard différent sur l’existence. La pleine conscience y joue un rôle fondamental comme discipline au quotidien, par l’intermédiaire de l’autosuggestion. Cette pratique connaît un grand succès, les modes de vie stressant ayant amené les êtres humains à tenter de se protéger d’une communication envahissante, de sollicitations perpétuelles, de spirales destructrices qui font perdre le contact avec soi même.

Être heureux, cela se travaille au quotidien surtout dans les moments les plus difficiles. Alors n’attendez pas que les planètes soient alignées pour cultiver la pensée positive !

La pensée positive
Notez cet article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

No Comments

Leave a Reply