Le bleu de Santorin entre le bleu des toits et celui de la mer
En Europe Iles grecques

Les Cyclades ou 50 nuances de bleus

Vue sur la baie de Santorin 1Vue sur la baie de Santorin 2Le bleu de Santorin entre le bleu des toits et celui de la merSantorin et son architecture 2Santorin et son architecture 1Poulpes séchant au soleilNaxos et ses ruelles 1Grimper les nombreuses marches de Santorin est plus facile à dos de mule !La petite Venise à MykonosArrivée sur l'île de Delos en bateauCoucher de soleil sur la baie de Santorin 1Bateaux amarrés dans le port de MykonosChat intimidé qui se cache sous une chaiseCoucher de soleil sur la baie de Santorin 2Coucher de soleil sur la baie de Santorin 3Escaliers dans la chora de NaxosNaxos et ses ruelles 2Eglise de Santorin 1Eglise de Santorin 2Naxos et ses ruelles 3

 

Les charmes des Cyclades

Les Cyclades vous invitent à prendre le temps de vivre. Tout ici vous impose de ralentir, à commencer par les ferries qui avancent lentement sur la mer, ou encore les bus aux horaires aléatoires. Il faut adopter le rythme de vie des grecs insulaires pour profiter pleinement de vos vacances dans les Cyclades. Que vous choisissiez Mykonos la festive ou la volcanique Santorin, vous ne manquerez pas de soleil, ni de chaleur. Mais chaque île de l’archipel dégage une humeur différente.

A Mykonos, il y a peu de chance que vous croisiez du monde dans les rues avant midi. L’île se réveille tard et vit la nuit au rythme des discothèques et des bars. Pourtant une excursion pour découvrir Délos, cette île jonchée de vestiges archéologiques, me semblent obligatoire. Santorin, l’île volcanique des Cyclades, est plus grande et plus fréquentée que sa cousine festive. Vous vous en rendrez compte quand vous irez observer le magnifique coucher du soleil à Oia. En couple, l’instant est magique, mais entre amis ou en famille c’est aussi un moment agréable. Si vous ne pouvez faire qu’une seule île des Cyclades, il faut choisir Santorin sans hésiter. Tout d’abord, l’ile correspond tout à fait à l’idée que l’on se fait des îles grecques : maisons blanchies à la chaux, toits bleu profond, la mer Egée bleu azur et bien sûr les couchers de soleil. Ensuite, il y a une grande diversité dans les activités proposées. Vous pourrez lézarder sur la plage, faire du kayak, goûter au vin de Santorin ou visiter des églises. Bref, il y a de quoi à faire !

Petite parenthèse pour vous parler d’Athènes. Si vous devez passer par la capitale grecque et prévoyez d’y séjourner quelques jours, préférez le faire en début de séjour. Notre passage à Athènes n’a pas été le meilleur moment de nos vacances. Après 2 semaines à sillonner les Cyclades, le contraste est rude. Les athéniens n’ont rien à voir avec les habitants des îles, ils sont plutôt malpolis. Il y a du monde partout et les activités touristiques sont excessivement chères. Si vous pouvez atterrir et décoller directement de Mykonos ou Santorin, alors évitez de passer par Athènes, c’est dit !

Vous croiserez dans  les ruelles de la chora de Naxos plus de chats que d’habitants. Les petits félins semblent s’être accaparé la chora et de cette île des Cyclades, pour mon plus grand bonheur. J’ai une sorte de toc qui me pousse à caresser tous les chats que je croise même les plus sales et les moins avenants 🙂 A Naxos d’ailleurs, nous avions notre chat attitré que nous avions appelé Hector, avant de découvrir qu’il s’appelait Léo (quel manque d’imagination de la part des propriétaires !). Il venait miauler sur la terrasse tous les matins et prendre le petit déjeuner avec nous.

Paros est plus calme que les autres îles des Cyclades, mais elle ne manque pas de charme. Je vous invite à vous éloigner de Parikia et à visiter plutôt les villages à l’intérieur des terres comme Lefkes. Les routes qui sillonnent entre les montagnes de Paros offrent des paysages surprenants. Vous aurez peut-être l’occasion de croiser Stéphane Bern qui a une maison de vacances à Paros. Il vous fera peut-être un “secret d’histoire spécial Cyclades” 🙂

 

Notez cet article

You Might Also Like...

No Comments

Leave a Reply