femme dans l'état de flow
Psychologie positive

Etat de flow : définition et caractéristiques

« J’ai perdu la notion du temps. » Si vous vous êtes déjà fait cette remarque, car vous étiez totalement absorbé par une activité, alors vous avez peut-être déjà expérimenté l’état de flow. Mais qu’est-ce-que l’état de flow ? Quelles en sont les caractéristiques ? Et comment l’atteindre ?

Qu’est-ce que l’état de flow en psychologie ? 

« Contrairement à ce que nous croyons habituellement, les meilleurs moments de notre vie ne sont pas passifs, réceptifs, relaxants… Les meilleurs moments, en règle générale, sont quand le corps et l’esprit d’une personne sont amenés à leur limite dans un effort volontaire pour accomplir quelque chose de difficile et méritant.»  Mihaly Csikszentmihalyi.  

L’inventeur du concept de l’état de flow est Mihaly Csikszentmihalyi, un psychologue hongrois. Il le définit comme un état de concentration unique atteint lorsque l’esprit et le corps sont totalement absorbés dans une action.  Du point de vue de la personne qui l’expérimente, elle est totalement absorbée par cette activité. Plus rien d’autres n’existent et aucune perturbations extérieures ou intérieures ne seraient la troubler. Il n’est simplement pas possible de se consacrer à autre chose. L’individu se sent porté par une « force ». Cette force lui permet d’atteindre des objectifs et des résultats inesperés.  

D’un point de vue psychologique lorsqu’une personne atteint cet état de flow, elle se sent heureuse. Elle atteint un degré de bonheur, de plaisir et de satisfaction rarement égalé. Et ce plaisir provient avant tout de l’action qu’elle est en train de réaliser et non d’éventuels gains futurs. La personne est pleinement dans le moment présent.

L’état de flow ne concerne pas un certain type d’activité. Vous pouvez l’expérimenter dans plusieurs situations différentes. Les artistes peuvent l’expérimenter et créer plus en quelques heures que durant les mois passés. Mais aussi les sportifs, les hommes politiques, ou vous dans n’importe quelle tache. N’importe quelle tache ? Pas tout à fait nous verrons plus loin quelle doit répondre à quelques caractéristiques. En tout cas, selon Mihaly Csikszentmihalyi pour mener une vie pleine et heureuse, et satisfaire son besoin de réalisation de soi, il faut viser à expérimenter l’état de flow dans le plus grand nombre de domaines possible.  

Mais comment identifier et atteindre l’état de flow ? Voici la fiche d’identité de l’état de flow en 6 caractéristiques très spécifiques et 3 exigences, afin que vous puissiez vous aussi l’atteindre.

Les 6 caractéristiques de l’état de flow 

Quand il s’agit de l’état de flow il y a beaucoup de confusion.  Il y a ceux qui confondent cet état d’esprit très spécifique, avec une simple concentration et d’autres avec la méditation.  En fait, l’état de flow a des caractéristiques très spécifiques. Les connaître vous aidera à l’expérimenter dès que nécessaire et aussi souvent que possible.   

1. Union entre l’action et la conscience 

L’action que nous réalisons dans l’état de flow est naturelle, fluide, authentique, et instinctive. Il n’y a pas d’effort. Il n’y a pas de programmation. Notre conscience ne fait qu’un avec ce que nous faisons. Nous sommes dans l’action pure.  

2. Absence totale de distractions 

Lorsque nous essayons de nous concentrer, nous devons nous efforcer activement d’éliminer les distractions.  Au contraire, lorsque nous entrons dans l’état de flow, nous sommes tellement absorbés que nous ignorons simplement toute distraction.  La différence est subtile, mais substantielle.  

3. Contrôle et calme 

Dans l’état de flow il n’y a aucune trace de soucis ou d’angoisse.  Nous n’avons pas peur de faire des erreurs. Nous allons bien, nous sommes calmes et confiants.  C’est parce que l’esprit, totalement ravi dans le moment présent, calme le bavardage intérieur continu qui nous accompagne habituellement. Nous cessons de penser.  

4. L’absence de jugement et la perte de conscience de soi 

Lorsque nous entrons dans l’état d’esprit découvert par le psychologue Mihaly Csikszentmihalyi, nos pensées en particulier celles pleines de peur, de jugements et de critiques cessent.  Envahi par ce silence mental, nous perdons conscience de nous-mêmes.  Dans l’état de flow, vous serez plus présent que jamais: vous serez simplement immergé corps et âme dans l’action et pendant quelques minutes, vous oublierez tout le reste.  

5. Déconstruction du temps 

Lorsque nous entrons dans le flow, nous ne savons pas exactement combien de temps cette expérience dure. C’est en fait l’un des signaux les plus typiques et curieux du flow : nous percevons le temps d’une manière modifiée. Selon l’action, les minutes semblent passer plus lentement ou plus vite, mais toujours d’une manière positive et agréable.  

6. Expérience personnelle 

Le plaisir que nous ressentons à faire ce qui nous a absorbé est pur, indépendant des récompenses.  Nous avons mené à bien cette action motivée par notre volonté profonde, et non motivée par le sens du devoir ou les attentes futures. C’est pourquoi l’état de flow est l’un des moyens les plus efficaces de cultiver notre bonheur. 

Ce sont donc les principales caractéristiques de l’état de flow.  Pas mal, n’est-ce pas ? Je parie que vous vous demandez comment atteindre cet état d’extase à notre époque.  Eh bien, il n’y a pas de formule magique pour arriver à l’état de flow.  

En effet, l’état d’inattention éternelle dans lequel nous avons été réduits par la « dictature smartphone » rend presque impossible pour nous de faire l’expérience de cet état psychologique particulier (pensez seulement combien de fois vous avez été distrait la lecture de cet article d’un peu plus de 1000 mots … si vous êtes venu jusqu’ici!)  

Mais tous les espoirs ne sont pas perdus. En fait, nous pouvons recréer à notre époque ce qui est le terrain le plus fertile pour faire prospérer cet état d’esprit. Pour ce faire, nous devons nous conformer à 3 exigences.

Les 3 exigences de l’état de flow 

1. Objectifs clairs 

Apprenez à vous donner des objectifs pertinents, spécifiques et ambitieux.  Nous ne pouvons trouver le flow qu’en faisant quelque chose qui nous intéresse, qui est clair pour nous et nous met au défi. Cette dernière caractéristique de nos objectifs est particulièrement importante. 

2. L’équilibre entre les difficultés et nos compétences 

Des activités simples qui ne testent pas nos compétences nous conduisent à l’ennui.  En traitant des activités trop simples, on se sent détendu, mais aussi ennuyé.  D’autre part, si nous n’avons pas les compétences nécessaires pour mener à bien certaines actions, nous nous sentons frustrés et stressés.  Ce n’est qu’en trouvant le juste équilibre entre la difficulté et le sens de la maîtrise que vous pourrez aspirer à entrer dans l’état de flow.  

3. Rétroaction immédiate et certaines

Qu’ils s’agissent d’émotions ou de signaux corporels, notre corps nous envoie des signaux qui fonctionnent comme des renforts positifs. Les activités qui nous amènent à l’état de flow ont tendance à nous donner ce type de signaux. En bref, plus nous agissons, plus nous nous sentons bien, satisfaits et compétents.  

J’espère que cet article consacré à l’état de flow vous a stimulé à approfondir ce sujet. Mais surtout j’espère que vous commencerez à rechercher l’état de flow dans vos activités.  Alors, voici le défi que je vous lance : Quelle activité (passe-temps, sport,…) vous a déjà permis de faire l’expérience de l’état de flow ? Si vous l’avez repérée, pensez à la façon d’y accorder plus de temps cette semaine 😉

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Articles sur le même thème

Pas de Commentaires

Rédiger un commentaire