Blog

Psychologie positive

Qu’est-ce que la psychologie positive ?


La psychologie positive est une branche de la psychologie fondée par  le chercheur en psychologie Martin E. P.Seligman en 1998. Cette branche de la psychologie s’est développée autour de recherches scientifiques rigoureuse sur le bonheur. Il ne faut donc pas la confondre avec la pensée positive, qui est généralisée par la méthode de Coué, ou avec le principe de l’autosuggestion, qui n’a pas de véritable base scientifique.

Par conséquent, la psychologie positive apparaît comme « l’étude scientifique des aspects positifs de la vie, avec un accent sur ce qui va bien et le potentiel positif de l’individu afin de promouvoir un sentiment de bien-être et d’accomplissement », explique le célèbre moine bouddhiste Mathieu Ricard. 

Comme l’expliquait le psychologue Martin Seligman à TED en 2004, cette méthode ne consiste pas seulement à réparer des fissures ou à traiter des maladies chez les individus, contrairement à la psychologie «de base». «La conclusion est qu’au cours des 60 dernières années, la psychologie et la psychiatrie ont pu rendre les personnes malheureuses moins malheureuses», souligne le professeur. Mais ce mécanisme a eu des conséquences : « Nous nous sommes éloignés de la tâche de rendre les personnes relativement en bonne santé plus heureuses. »

Pratiquez la psychologie positive ?


Des recherches approfondies sur le bonheur ont permis de développer des traitements dits «positifs». Cette nouvelle psychologie est désormais à la portée de tous ceux qui veulent s’y intéresser. Il existe plusieurs livres sur ce sujet, comme le livre du pionnier Martin Seligman, Living Positive Psycholog. Ce guide d’apprentissage se compose de questionnaires et de tests afin de mieux comprendre le bonheur. «3 kifs par jour» de Florence Servan-Schreiber propose également une approche de la psychologie positive à travers des conseils et des exercices visant à améliorer ses capacités plutôt qu’à corriger ses défauts.

Pour cultiver son bonheur au quotidien, Martin Seligman propose notamment de trouver ses 5 atouts (via des tests de personnalité) et de les utiliser au maximum en réorganisant sa vie autour d’eux. Mais être plus heureux ne consiste pas seulement à identifier vos qualités, il est également nécessaire d’augmenter les activités de pleine conscience. Avec cette concentration sur le moment présent, l’anxiété est réduite.