Menu
3 jours à... / Naples

Visiter Naples en 3 jours : l’itinéraire complet

Pas facile de visiter Naples en 3 jours tant la ville est tentaculaire. La première impression ne rend pas justice à la ville : trafic auto dense, bruit incessant, scooter qui vous frole dans les ruelles… Mais, après quelques heures, vous vous habituez à ce ballet incessant qui fait aussi le charme de la ville. 

La beauté de Naples est visible partout comme sur la Piazza Plebiscito, le long du front de mer et même dans une part de pizza. C’est l’une de ces villes aux si nombreuses facettes qu’une vie ne suffit pas à la connaître, mais qu’un instant suffit à en tomber amoureux. 

Il est impossible de tout voir en 3 jours, cependant avec quelques astuces et en optimisant votre temps, vous pourrez au moins voir les incontournables !

Voici nos conseils et notre proposition d’itinéraire pour visiter Naples en trois jours.

Visiter Naples : jour 1

En résumé :

  • Distance parcourue : 3,2 km.
  • Lieux visités : Spaccanapoli, Musée de la chapelle Sansevero et Christ voilé, Cathédrale et Trésor de San Gennaro, Via San Gregorio Armeno, Gare de Tolède et Quartieri Spagnoli, Via Chiaia.
  • Où manger : Déjeuner chez Gino et Toto Sorbillo, Dîner chez Antica Pizzeria Brandi.

1 – Spaccanapoli

Débutez ce voyage à Naples depuis Spaccanapoli, l’âme de la ville. Ici, vous pouvez vous immerger dans la vie quotidienne des Napolitains, flâner dans les magasins et les boutiques, et visiter certaines des attractions les plus célèbres. Le quartier est facilement accessible grâce à la ligne de métro L1, avec des arrêts à Dante et Duomo.

Le nom de l’ensemble du quartier provient de la rue qui coupe littéralement la ville en deux, sur environ 2 km. Profitez d’une promenade le long de la Via dei Tribunali, encadrée par d’anciens palais et des bâtiments élégants, jusqu’à ce que vous atteigniez le premier arrêt de la journée, la chapelle San Severo.

Commencez la journée par une sfogliatella : Spaccanapoli abrite certaines des pâtisseries les plus célèbres de la ville. Arrêtez-vous à la Pasticceria Giovanni Scaturchio et dégustez l’une des sfogliatelle les plus savoureuses de Naples !

2 – Musée de la chapelle Sansevero et Christ voilé

Après une promenade dans les rues du centre historique, arrêtez-vous au musée de la chapelle Sansevero, l’une des principales attractions de la ville. Il est situé en plein cœur de Spaccanapoli, à distance de marche de chaque partie du quartier.

Cette attraction est l’une des plus visitées de la ville, car elle abrite le célèbre Christ voilé de Giuseppe Sanmartino. Cette statue est considérée comme l’un des grands chefs-d’œuvre de l’Italie et le souci du détail est vraiment impressionnant, comme si elle était recouverte d’un véritable tissu.

Mais, les « machines anatomiques » du musée, également appelées « études anatomiques », sont également immanquables. Ce sont les squelettes d’un homme et d’une femme dont le système artérioveineux est presque parfaitement intact, parmi les présences les plus énigmatiques du complexe !

3 – Cathédrale et trésor de San Gennaro

Après avoir visité le musée Cappella San Severo, dirigez-vous vers une autre attraction incontournable de la ville, la cathédrale de Naples, dédiée au saint patron San Gennaro. Depuis la chapelle San Severo, comptez moins de 10 minutes de marche le long de la Via dei Tribunali.

Le Duomo di Napoli, dont le nom complet est Cattedrale di Santa Maria Assunta, est d’une grande beauté, notamment grâce aux grandes fresques et œuvres d’art qu’il contient. Mais, l’attraction principale est le Trésor de San Gennaro, une collection de reliques et d’objets ayant appartenu au Saint. La ville célèbre son saint patron le 19 septembre et si vous y êtes à cette période, vous ne pouvez pas manquer la mystique « liquéfaction du sang de San Gennaro » !

Arrêtez-vous pour déjeuner dans une institution. À quelques pas du Duomo et de la Via San Gregorio Armeno se trouve Gino et Toto Sorbillo, une véritable institution dans la ville en matière de pizza ! Du classique à la friture, c’est une visite incontournable !

4 – Via San Gregorio Armeno

L’après-midi se poursuit dans l’une des rues les plus célèbres de Naples, la Via San Gregorio Armeno. À seulement cinq minutes de marche de la cathédrale et l’une des deux entrées de la Via dei Tribunali.

La Via San Gregorio Armeno est connue comme le quartier des crèches. En effet, c’est ici que vous trouverez les boutiques qui créent les célèbres figurines de la nativité, des plus classiques à celles qui représentent les personnages publics du moment. On pourrait dire que c’est Noël toute l’année ici. 

Profitez d’une promenade à travers les étals et les vitrines, où vous pourrez également voir les maîtres à l’œuvre et achetez une figurine à mettre dans votre crèche de Noël prochain, ce sera un beau souvenir de votre voyage à Naples.

L’un des meilleurs cafés de Naples : après avoir descendu la rue, arrêtez-vous au Caffè Ciorfito, où vous pourrez boire l’un des meilleurs cafés de Naples. Si vous avez envie d’une autre sfogliatella, arrêtez-vous chez Sfogliate e Sfogliatelle, situé juste entre les magasins de la Via San Gregorio Armeno.

5 – Gare de Tolède et Quartieri Spagnoli

Après avoir descendu la Via dei Presepi, vous atteindrez ce qui est considéré comme la plus belle station d’Europe : la station Toledo. Marchez d’abord le long de la Via Benedetto Croce et prenez ensuite la Via Toledo, l’une des plus célèbres de la ville. 

La gare de Toledo est embellie par l’installation Relative Light de Robert Wilson, qui crée un jeu de lumière dans des nuances d’azur et de bleu, faisant ressembler la gare à un ciel étoilé.

Après avoir pris une photo souvenir, très Instagrammable, découvrez les célèbres Quartieri Spagnoli, la partie la plus belle et authentique Naples ! Profitez d’une promenade dans les rues, en admirant les nombreuses œuvres d’art et les peintures murales. Je recommande de visiter ce quartier en journée.

Admirez la rue dédiée à Maradona. À la mort de Maradona en 2020, la ville lui a immédiatement rendu hommage. Et, dans le quartier espagnol, à quelques pas de la gare de Tolède, vous pouvez vous promener dans une rue remplie de peintures murales et de tableaux dédiés à Maradona. À voir, même si vous n’êtes pas un fan de football.

6 – Via Chiaia

Après Spaccanapoli et les Quartieri Spagnoli, il est temps de découvrir l’élégance et le luxe de Naples, alors dirigez-vous vers la magnifique Via Chiaia. Depuis le Quartieri Spagnoli, vous pouvez le rejoindre facilement à pied en 10 minutes environ en suivant le Vico Lungo Trinità degli Spagnoli.

La Via Chiaia, avec la Via dei Mille, est la rue commerçante de luxe de Naples. C’est également ici que vous trouverez certains des lieux historiques de la ville. Au début de la rue, arrêtez-vous pour prendre un café au Gambribus, tandis qu’en bas de la rue, vous trouverez la célèbre pizzeria Brandi, où la pizza Margherita, symbole de la ville, est née en 1889. C’est ici que je vous recommande de vous arrêter pour dîner.

Enfin, la Via Chiaia est l’un des centres de la vie nosturne de Naples. Ici, il y a tant d’endroits à visiter, adaptés à tous les besoins. Alors, arrêtez-vous ici après le dîner, le choix est large : pour de la musique live, le discobar de 3 étages S’Move Light Bar, pour une soirée avec un verre de vin, allez au 66 Fusion Bar, pour d’excellents cocktails et de la musique, choisissez enfin le Barril Garden Bar.

On peut également se rendre à pied sur la Piazza Plebiscito, à laquelle nous consacrerons plus de temps le deuxième jour, mais que vous pouvez déjà admirer en fin soirée.

Découvrez l’un des endroits cachés de Naples : le long de la Via Chiaia se trouve le Palazzo Mannajuolo avec son merveilleux escalier, qui est l’un des sites « secrets » les plus photographiés de Naples. Le palais est ouvert jusqu’à 18 heures, vous aurez donc tout le temps d’y entrer et de prendre une photo !

Visiter Naples : jour 2

En résumé :

  • Distance parcourue : 3,9 km
  • Lieux à visiter : Musée archéologique national ou Naples souterrain, Complexe monumental de Santa Chiara, Teatro San Carlo ou Maschio Angioino, Piazza del Plebiscito, Lungomare Santa Lucia et Fontana del Gigante, Borgo Marinai et Castel dell’Ovo.
  • Où manger : déjeuner à l’Antica Pizza Fritta da Zia Esterina Sorbillo, dîner au Ristorante Zi Teresa.

1 – Musée archéologique ou Naples souterraine

Le deuxième jour, c’est déjà l’heure des choix. Les deux alternatives sont le Musée archéologique national ou la visite de Naples souterraine.

Le musée archéologique est une véritable institution dans la ville, situé dans la zone de Spaccanapoli. Il est divisé en trois sections différentes : la collection Fernese, la section consacrée à Pompéi et Herculanum, et la section égyptienne. Vous pourrez y admirer plus de 3 000 œuvres et artefacts allant de l’histoire ancienne à l’époque moderne, y compris des œuvres grecques, romaines et étrusques.

La Napoli Sotterranea, dont l’entrée se trouve sur la Piazza San Gaetano, ne peut être visitée qu’en réservant une visite guidée sur le site officiel. Vous découvrirez le sous-sol napolitain, entre galeries, citernes et tunnels. Attention, la visite dure deux bonnes heures, elle n’est donc pas recommandée aux personnes souffrant de claustrophobie ou qui ne se sentent pas à l’aise dans des endroits étroits et peu éclairés.

Les deux visites prennent au moins deux heures, donc une bonne partie de la matinée. Pour le musée, consultez à l’avance le plan téléchargeable pour vous orienter et choisir les collections à voir absolument. Pour les catacombes de Naples, réservez le plus tôt possible pour garantir une place à l’heure la plus pratique, portez des chaussures confortables et apportez un sweat-shirt même en été, car l’humidité est élevée et les températures basses.

2 – Ensemble monumental de Santa Chiara

En début d’après-midi, arrêtez-vous à Spaccanapoli pour visiter l’une des plus belles basiliques de Naples : le Complesso Monumentale di Santa Chiara. Il se trouve à 10 minutes à pied.

Ce complexe se compose de quatre cloîtres monumentaux, décorés de magnifiques carreaux de majolique jaune, représentant des scènes des anciennes traditions napolitaines. Giotto a également travaillé dans cette basilique pendant son séjour à Naples et vous pouvez encore voir certaines des fresques, cachées par des couches de stuc.

Goûtez la pastiera napolitaine : dans la rue du Complesso di Santa Chiara, vous trouverez la pâtisserie « La Pastiera Napoletana », où vous pourrez goûter ce célèbre gâteau napolitain. 

3 – Théâtre San Carlo ou Maschio Angioino

Un autre choix à faire, car vous pourrez difficilement consacrer le temps nécessaire aux deux attractions, à moins que vous ne décidiez de vous limiter à une visite de l’extérieur.

Le Teatro San Carlo est le plus ancien opéra du monde encore en activité aujourd’hui. En chemin, vous passerez par la magnifique Galleria Umberto I, une élégante galerie remplie de boutiques et de bars. L’ensemble du bâtiment ne peut être visité qu’en réservant une visite guidée (durée 30 min), où vous pourrez découvrir les coulisses, admirer les nombreuses galeries et toute sa beauté.

Le Maschio Angioino est également connu sous le nom de Castel Nuovo. C’est l’un des symboles de Naples. Il est situé sur le front de mer non loin du Théâtre, c’est un château médiéval et Renaissance construit par Charles Iᵉʳ d’Anjou en 1266. Aujourd’hui, il est ouvert au public. Prévoyez environ deux heures pour la visite. Si vous visitez le théâtre San Carlo, arrêtez-vous quand même devant le château pour prendre une photo.

Organiser les visites : le théâtre ne peut être visité qu’avec une visite guidée et les horaires varient en fonction de la période. En général, les deux dernières visites ont lieu à 16h30 et à 17h00, vous aurez donc largement le temps d’arriver. Le Maschio Angioino peut être visité jusqu’à 19h00, mais cela prend quelques heures.

4 – Piazza Plebiscito

Après avoir visité le théâtre San Carlo ou le Maschio Angioino, rendez-vous sur la Piazza del Plebiscito, la place la plus emblématique de Naples. Vous pouvez l’atteindre facilement à pied en quelques minutes.

Devenue un symbole de la ville, cette place s’étend sur environ 25 000 mètres carrés et est encadrée par certains des bâtiments les plus importants de Naples : le palais royal et l’église de San Francesco di Paola, avec sa colonnade caractéristique que l’on voit sur tant de photos de la ville.

Arrêt au Gran Caffè Gambrinus : probablement le bar le plus célèbre de Naples, situé juste derrière la Piazza del Plebiscito. C’est l’un des lieux historiques de la ville. Arrêtez-vous ici pour prendre un café et déguster l’une des nombreuses pâtisseries exposées. 

5 – Promenade de Santa Lucia et Fontana del Gigante

Depuis la Piazza Plebiscito, promenez-vous le long du magnifique front de mer. Il sera surement déjà tard dans l’après-midi, vous êtes donc sûr d’assister à un magnifique coucher de soleil. Marchez jusqu’à ce que vous atteigniez la Fontana del Gigante, située à 10 minutes de la place.

La Fontana del Gigante est l’une des plus belles fontaines d’Italie. Elle se compose de trois arcs ronds et au-dessus des arcs se trouvent des armoiries symbolisant la ville. La fontaine a une vocation festive et a été commandée par Antonino Alvarez di Toledo. Elle a ensuite été conçue et construite par Pietro Bernini et Michelangelo Naccherino.

La visite au coucher du soleil : j’ai voulu suggérer le front de mer et la Fontana del Gigante comme dernière étape avant le dîner, car d’ici, si les conditions météorologiques sont bonnes, vous pouvez admirer un splendide coucher de soleil !

6 – Borgo Marinai et Castel dell’Ovo

Pour l’heure du dîner, rejoignez Borgo Marinai, l’un des plus beaux endroits de Naples. Il s’agit d’un prolongement du front de mer. Depuis la Fontana del Gigante, vous pouvez le rejoindre en moins de 5 minutes à pied.

À Borgo Marinai, vous trouverez le Castel dell’Ovo, le château qui se dresse au milieu de la mer, l’une des vues les plus photographiées de Naples. Dans ce village, vous pouvez vous arrêter pour dîner et déguster d’excellents plats de poisson. Autrefois, même des personnalités telles que Totò et Sofia Loren s’arrêtaient souvent ici pour dîner !

Profitez d’un dîner à base de poisson : je vous recommande le restaurant Zi Teresa, l’un des plus célèbres de la région, ouvert depuis 1890 et offrant une vue splendide sur Castel dell’Ovo. Pour la soirée, vous pouvez profiter d’une promenade le long du front de mer ou vous arrêter dans l’un des clubs du coin.

Visiter Naples : jour 3

En résumé :

  • Distance parcourue : 5,2 km.
  • Lieux visités : Bois et Musée de Capodimonte ou Catacombes de San Gennaro, excursion à Pompéi ou Galerie Bourbon, Rione Sanità et Palais espagnol, Spaccanapoli.
  • Où manger : déjeuner à Il Cuoppo, dîner à Trattoria Don Vincenzo.

1 – Musée de Capodimonte ou Catacombes de San Gennaro

Dernier jour à Naples, c’est à nouveau l’heure des choix.

Le Museo di Capodimonte est l’un des musées les plus célèbres de Naples. Il compte trois étages et abrite des œuvres importantes de la collection Farnese, avec des œuvres de Raphaël et Botticelli, en passant par Goya, Burri et les œuvres plus récentes de Warhol. Après le musée, profitez d’une promenade dans le Bosco di Capodimonte, un ancien terrain de chasse converti en parc.

Les Catacombes de San Gennaro sont l’un des symboles du christianisme à Naples. Vous pourrez découvrir une histoire millénaire et le lien étroit entre la ville et son saint patron. Elles ne peuvent être visitées qu’avec une visite guidée, qui part toutes les heures et dure en moyenne une heure.

Si vous voyagez avec des enfants ? La matinée entière au musée peut être un peu lourde pour les petits, tout comme la visite des catacombes de San Gennaro. Dans ce cas, vous pouvez visiter le merveilleux jardin botanique ou le zoo. Vous pouvez même consacrer la journée entière au zoo. 

2 – Pompéi ou la galerie Bourbon

Même en début d’après-midi, je vous recommande deux alternatives. Je vous avais prévenu visiter Naples en 3 jours n’est pas simple. Première possibilité, visiter la Galleria Borbonica, une autre expérience souterraine. Seconde possibilité, une excursion à Pompéi. Mais attention, le départ est à 13h30 !

Pompéi est  l’un des sites archéologiques les plus importants au monde, une ville figée dans le temps sous la coulée de lave du Vésuve. La visite est évocatrice, vous verrez les thermes, le forum, les rues et les incroyables villas. L’excursion commence à 13h30 et dure trois heures, elle comprend le transport aller-retour avec prise en charge à l’hôtel ou à un point convenu.

La Galleria Borbonica est un long tunnel rempli d’artefacts à découvrir. Quatre circuits différents sont proposés : Itinéraire standard, itinéraire Via delle Memorie, itinéraire Adventure et itinéraire Speleo Light. Vous visiterez des tunnels, des puits, des citernes, un petit musée de la guerre, et vous naviguerez même sur un radeau ! La galerie ne peut être visitée qu’avec une visite guidée à réserver en ligne.

Passez votre dernière soirée à Spaccanapoli, au cœur de Naples. Choisissez l’un des nombreux restaurants traditionnels pour votre dernier dîner en ville, puis plongez dans la vie nocturne dans l’un des nombreux clubs. Pour une soirée tranquille, choisissez le Ba – Bar House, pour des cocktails et de la musique live, le Shanti Art Musik Bar, pour des bières artisanales et de la musique, le Kestè.

3 jours à Naples : informations pratiques

Comment aller à Naples ?

L’aéroport qui dessert la ville de Naples est l’aéroport de Capodichino. Il se situe au nord de la ville à 6 km. 

L’aéroport est desservi par des compagnies nationales comme Air France, mais aussi par des compagnies low-cost comme Transavia ou EasyJet. Transavia propose un vol Paris-Naples, alors qu’EasyJet propose des liaisons depuis Paris, Lyon et Nice. Un vol direct Paris-Naples dure 2h10.

Quand aller à Naples ?

Il y fait bon toute l’année, la température moyenne la plus basse est de 14 degrés en février et mars.

Les mois de mai, juin, septembre et octobre sont parfaits pour découvrir la ville de Naples. 

Je déconseille les mois de juillet et surtout le mois d’aout pour plusieurs raisons : la chaleur est étouffante, il y a beaucoup de touristes et beaucoup de commerces ferment en aout. 

Où dormir à Naples ? 

Les touristes privilégient en général les deux quartiers les plus authentiques de Naples : Spaccanapoli et quartieri spagnoli.

Le quartier de Chiaia est une excellente option si vous souhaitez être proche des quartiers branchés et touristiques tout en étant plus au calme. 

Comment se déplacer à Naples ? 

Pour visiter Naples, il vaut mieux aimer la marche. La ville est desservie par une ligne de métro et une ligne de train du style RER. 

La ville compte cependant 90 lignes de bus. Mais, prenez soin de bien vérifier sur le site officiel si les arrêts sont bien desservis ou non, car vous pouvez avoir quelques surprises.

Il y a également quatre lignes de funiculaires pour rejoindre les hauteurs de la ville. 

No Comments

    Leave a Reply